Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 14Article 534637

General News of Friday, 14 August 2020

Source: camerounweb.com/cameroun-info.net

Le 'prophète' des sécessionnistes ambazoniens arrêté à Muyuka (VIDEO)

Au moins sept personnes auraient été tuées lorsque des soldats ont pris d'assaut «l'Église des serviteurs repentis d'Ambazonie», une congrégation locale fidèle à la quête séparatiste d'un État putatif appelé Ambazonie.

Les habitants affirment que les forces de sécurité ont envahi Mautu, un village de la subdivision de Muyuka, à 11h30 le jeudi 13 août 2020, en réponse à une vidéo «provocante» enregistrée mercredi montrant l'église responsable devant le «gouvernement d'Ambazonie».

Le prophète autoproclamé de l’Église des serviteurs repentants d’Ambazonie a été arrêté avec certains de ses collaborateurs, tandis que d’autres qui tentaient de s’échapper auraient été «neutralisés».

Les personnes arrêtées ont été conduites à la Légion de gendarmerie à Buea alors que les enquêtes se poursuivent.

Interrogé par les soldats sur la raison pour laquelle il avait décidé de créer une telle église, le pasteur a répondu qu'il avait été dirigé par Dieu. Il est montré dans une vidéo dans les locaux de la légion de gendarmerie avec deux drapeaux amba placés devant lui. Deux personnes soupçonnées d'être ses aides se tenaient derrière lui en brandissant l'enseigne de leur église.

Le propriétaire de l'église avait hissé un drapeau d'Ambazonie au-dessus de son église, affirmant que c'était une instruction de Dieu. Il est cité comme disant que Dieu lui avait donné la tâche de déclarer l'indépendance du pays de rêve ainsi que d'en jeter les fondations.

Un chef rebelle notoire à Mautu, connu sous le nom de Gabonais, avait enregistré mercredi 12 août 2020 une vidéo montrant l'église des serviteurs repentis d'Ambazonie avec un drapeau séparatiste hissé dessus.

«Amis Ambazoniens. Nous sommes aujourd'hui le mercredi 12 août 2020. Lieu XXX. Il s'agit d'un drapeau d'Ambazonie qui a été hissé aujourd'hui 12 août 2020 par un prophète de Dieu. Selon son histoire, il a dit que Dieu lui a montré et lui a confié la tâche de poser la première pierre d'Ambazonie », a déclaré le Gabonais, qui se bat pour le Conseil Fako-Meme Black Tar. «Le prophète de Dieu avait déclaré que l'Ambazonie avait été libérée par Dieu.»

Dans ladite vidéo, des voix d’enfants et d’adultes pouvaient être entendues chanter depuis la structure de fortune qui abritait «l’église séparatiste».

«Aujourd'hui, les forces en nombre ont attaqué Mautu et abattu au moins 7 civils [bien que d'autres sources affirment que les victimes sont des séparatistes]. Une maison de Dieu d'Ambazonie a été attaquée et ses occupants torturés, assassinés et enlevés », a tweeté Mark Bareta, militant camerounais basé en Belgique.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter