Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 15Article 602434

Actualités of Tuesday, 15 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Le procureur ordonne l'arrestation de la femme du ministre Nana Aboubakar Djalloh

Ni la police ni la gendarmerie ne se sont exécutées Ni la police ni la gendarmerie ne se sont exécutées

• Le procureur de la République, près du tribunal de grande instance du Mfoundi a demandé l’arrestation de la femme de Nana Aboubakar Djalloh

• Elle est accusé d’avoir monté avec un complice le vol de 45 millions FCFA à un entrepreneur économique

• Cependant que ni la police ni la gendarmerie ne se sont exécutées



C’est la panique actuellement chez le ministre délégué auprès du ministre de l'environnement, Nana Aboubakar Djalloh.

La rédaction de CamerounWeb vient d’apprendre que le procureur de la République, près du tribunal de grande instance du Mfoundi a demandé l’arrestation de la femme de Nana Aboubakar Djalloh depuis le 16 septembre 2020

Selon nos informations, Sangale Guidjeli Rosalie Éveline «est accusé d’avoir monté avec un complice le vol de 45 millions FCFA à un entrepreneur économique en utilisant des fausses identités d’officiers de l’armée ». Notre rédaction apprend aussi que « son complice était un prétendu Colonel nommé Kinga Naze ».

Il faut souligner cependant que ni la police ni la gendarmerie ne se sont exécutées.

Le ministre délégué auprès du ministre de l'environnement, Nana Aboubakar Djalloh est au gouvernement depuis 23 ans.

Sangale Guidjeli Rosalie Eveline

L’épouse du Ministre Nana Aboubakar au tribunal pour avoir volé 45 millions

La femme que vous voyez en photo s’appelle Sangale Guidjeli Rosalie Éveline épouse Nana. C’est l’épouse du Ministre Nana Aboubakar Djalloh Ministre délégué auprès du ministre de l'environnement. Il est au gouvernement depuis 23 ans.

Sangale Guidjeli, la femme de Nana Aboubakar a fabriqué des faux bons de commande du ministère de La Défense pour escroquer 45 millions FCFA à un entrepreneur économique en utilisant des fausses identités d’officiers de l’armée.

Aujourd’hui elle refuse de rembourser l’argent.

Au lieu de cela, après les révélations sur son escroquerie, elle fait une citation directe sans nier les faits. Elle accuse l’entrepreneur d’avoir révélé l’affaire. En plus de cela elle va mentir de nouveau en indiquant que moi ci je l’ai contacté. Ehh ahh. Alors même son mari de ministre je ne le connaissais même pas jusqu’à ce que l’affaire soit porté à ma connaissance.
Voilà donc comment les bandits sont. Après EKODO ce sera ton tour. Je vais acheter ton matelas pour la PJ.

Va rembourser l’argent de l’enfant. Et laisse mon nom tranquille.
Ouhou voleuse. Ouhouuu voleuse.

Rejoignez notre newsletter!