Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 04 15Article 589705

Actualités of Thursday, 15 April 2021

Source: cameroon-info.net

Le prix de cession du pain divise boulangers et livreurs dans la région de l’Ouest

Le prix de cession du pain divise boulangers et livreurs dans la région de l’Ouest Le prix de cession du pain divise boulangers et livreurs dans la région de l’Ouest

Cette brouille est née de la hausse brutale du prix de la farine de blé depuis janvier 2021.
Le prix de cession du pain divise les boulangers et les livreurs dans la région de l’Ouest, au point que des rumeurs annoncent, depuis une semaine déjà, une hausse du prix du pain. Une «fausse rumeur» d’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 15 avril 2021. En effet, le prix du pain ne changera pas pour le consommateur, c’est le prix de cession du pain entre le boulanger et le livreur qui va retrouver son prix homologué par le ministère du Commerce.

Un boulanger interrogé par le reporter du journal explique que le problème se trouve plutôt ailleurs et concerne une discorde entre les boulangers et les livreurs au sujet des marges bénéficiaires.



«En fait, depuis 2009, selon un protocole d’accord signé entre le ministère du Commerce et le Syndicat patronal des boulangers du Cameroun, le prix de cession de la baguette de 200 grammes est fixé aux revendeurs à 105 FCFA et à 125 FCFA au guichet de la boulangerie, ainsi que dans les quartiers. A cette date, le sac de 50 kg de farine de blé coûtait 18 000 FCFA. Bien après, ce prix va aller décroissant jusqu’à atteindre 13 000 FCFA le sac en 2016. Face à cette situation heureuse, les boulangers vont baisser le prix de cession du pain aux livreurs à 90 FCFA, voire 85 FCFA», témoigne un boulanger.

«Cependant, avec la pandémie de coronavirus, les prix de la farine ont connu une hausse depuis janvier 2021, au point de remonter désormais à 18 600 FCFA et même 19000 FCFA le sac de 50 kg pour certaines gammes. Pour ne pas tourner à perte ou occasionner une hausse du prix du pain aux consommateurs, les boulangers ont revu à la hausse le prix de cession du pain aux livreurs. Ainsi, de 90 FCFA ils sont repassés à 105 FCFA, afin que ces derniers livrent à leur tour aux boutiquiers à 115 FCFA. Ceux-ci devant écouler le pain aux consommateurs à 125 FCFA. La marge bénéficiaire de 35 FCFA, qui faisait le bonheur de ces deux maillons de la chaîne de distribution, a été réduite à 20 FCFA. D’où les grincements de dents observés ces derniers jours», poursuit-il.

Un revendeur de pain à Bafoussam et Bandjoun explique que: «avant, je pouvais avoir une recette journalière de 8000 FCFA après avoir enlevé les charges de carburant et autres. Aujourd’hui, je ne parviens même pas à obtenir 2 000 FCFA la journée», peut-on lire.

Pour les boulangers, la baisse du prix de la farine pourrait faire revenir la sérénité dans ce secteur d’activité.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter