Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 19Article 574423

General News of Friday, 19 February 2021

Source: camerouweb.com

Le petit fils du SG du Senat arrêté pour escroquerie

L'information a été publiée ce matin par le journaliste politique Boris Bertolt sur sa page Facebook. Selon M. Bertolt, l'homme qui est habitué des faits qui lui sont reprochés a escroqué plusieurs millions à des concitoyens.

Voici la publication de Boris Bertolt en intégralité

Daniel Abolo, de son vrai nom Kevin Daniel Ndo Abolo, petit fils de Michel MEVA’A M’EBOUTOU le secrétaire général du SÉNAT et par ailleurs son secrétaire particulier a eu chaud hier. En fin d’après-midi, le tout puissant SP du SG du Sénat a été cueilli par les éléments du Secrétariat d’Etat à La Défense ( SED).

Il lui était reproché l’escroquerie de 3 millions fcfa à un individu sur 10 millions FCFA demandé pour son recrutement au Sénat. Daniel Abolo a mangé l’avance des 3 millions FCFA et refusa de rembourser, mais faisait recruter par derrière plus d’une vingtaine de personnes au Sénat. Une plainte a été déposée pour escroquerie au SED et il a été arrêté hier.

Décidément Daniel Abolo est coutumier d’actes de banditisme. Récemment encore, le gouvernement a acheté pour les sénateurs avaient des tablettes dans lesquelles se trouvaient déjà le projet de loi de finances et des informations pour faciliter leurs discussions sur la loi des finances 2021.
C’est Daniel Abolo qui était en charge de la distribution de ces tablettes. Le petit-fils fils Daniel Abolo va aller vendre plus d’une dizaine de tablettes à l’avenue Kennedy. Après dénonciation il réussira à récupérer une partie mais jusqu’à ce jour tous les sénateurs n’ont pas eu leur tablette.
En octobre 2017, Daniel Kevin Abolo était arrêté en suisse pour avoir cambriolé six montres dans le coffre fort d’un de ses amis pour une valeur de 200 000 frs suisse soit 114 millions FCFA. Au cours du procès, il va affirmer: “ j’ai pris ces montres car je me suis mis à côtoyer de mauvaises personnes. On sortait beaucoup et on faisait des activités qui coûtent chers. Je voulais garder mes amis et je n’arrivais plus à suivre'. Daniel ABOLO reconnaissait donc avoir volé les montres. Le procureur avait requis 2 ans de prison avec sursis contre le prévenu. Après arrangement, facture réglé par son grand père, ramené illico presto au Cameroun, le petit fils adoré a une promotion.

Hier, après avoir appris que son fils était détenu au SED, c’est sa mère qui est magistrate qui rapplique sur place en fracas après avoir informé son grand père, Meva’a M’Eboutou. Elle va payer les 3 millions fcfa et faire libérer son fils dans la soirée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter