Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 14Article 527179

General News of Tuesday, 14 July 2020

Source: Actu Cameroun

Le ministère de l'Energie demande une enquête sur la satisfaction des consommateurs


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Cette initiative devrait être menée chaque année par L’Agence de régulation des télécommunications, au regard des nombreuses plaintes des usagers.

C’est la principale recommandation faite au terme d’une rencontre présidée le 9 juin 2020 par le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, et qui a rassemblé les directeurs généraux de l’Ar-sel, de Sonatrel et d’Eneo, ainsi que le coordonnateur de la plateforme Pôle des associations de consommateurs pour la défense de l’intérêt économique et social du Cameroun (PAIES).

Le rapport de cette concertation prescrit à l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel) de « mettre en place annuellement une enquête sur Ja satisfaction des consommateurs. Ce travail doit faire ressortir un indice sur la qualité de service produit ». elle doit aussi veiller à la mise en place des recommandations formulées à l’issue d’une autre séance de travail tenue avec Eneo sur la qualité de service.

Pour sa part, le distributeur de l’énergie électricité devrait s’atteler à exécuter ses missions dans le strict respect du règlement de service régissant la distribution de l’électricité. Ce qui, pour l’heure, est loin d’être le cas. Eneo doit aussi mettre l’accent sur l’utilisation des compteurs intelligents. Tout en suspendant certaines actions menées sur le terrain qui nourrissent les plaintes des consommateurs, l’entreprise est aussi invitée à communiquer sur la campagne de lutte contre la fraude susceptible de devenir le levain d’un soulèvement populaire.

Cette concertation s’est tenue au lendemain du préavis de mouvement d’humeur lancé par PAIES. Le Minee motive sa convocation par le souci « d’éviter les troubles à l’ordre public et les remous sociaux qui planent à l’horizon et de s’assurer du respect de la qualité du service public de l’électricité due aux consommateurs ».

C’est que, depuis quelque temps, PAIES se fait le chantre de la dénonciation des défaillances dans le transport de l’électricité, notamment les coupures intempestives et récurrentes ou le manque de collaboration avec les représentants des consommateurs. La plateforme reproche à Eneo l’imputation arbitraire des consommations, la surfacturation, les abus d’autorité ou les graves problèmes de maintenance des réseaux de distribution.

Pour sa défense, le DG de Sonatrel (Société nationale de transport de l’électricité) rappelle que l’entreprise ne s’occupe que transport de l’électricité, notamment les lignes de transport et les postes. Il va plus loin en dévoilant son plan d’action en vue de l’amélioration de l’offre d’énergie.

Ce plan passe par la mise en œuvre d’un programme de remise à niveau du réseau de transport de l’électricité en cours. Il assure par exemple que la commande de six transformateurs de puissance a d’ores et déjà été passée. Pour sa part, Eneo indique « le problème d’investissement dans le secteur trouve progressivement des solutions à travers l’injection de fonds dus par l’Etat à Eneo qui lui permettra de relancer son programme d’investissement».

La principale recommandation du Minee au coordonnateur général de PAIES est une invitation à « rassurer les consommateurs des efforts fournis par le gouvernement pour l’amélioration de la qualité de service public de l’électricité ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter