Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 04 20Article 591013

Actualités of Tuesday, 20 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Le maire de Yaoundé II en flagrant délit de viol de la loi de Finances

Il viole la loi Il viole la loi

Alors que l’acte législatif qui établit les grandes lignes du budget stipule que tous les impôts soient payés par virement, le chef de l’exécutif communal de Yaoundé II exige que ce payement soit fait en espèces.

C’est un véritable dilemme que vivent les contribuables de la commune de Yaoundé II. Selon plusieurs contribuables, le maire Yannick Martial Ayissi leur réclame de l'argent liquide. « Il s’oppose au payement par virement et dit être opposé à la collaboration à travers les banques. Il avertit d’ailleurs que celui qui ira payer à la banque va payer deux fois », avertit un contribuable. Dans une note d'information qu’il vient de signer, il dit être habileté à recouvrer l'impôt libératoire mais ses arguments ne cadrent pas avec l'extrait de la circulaire sur laquelle il s'appuie.

Selon un expert en finances publiques qui a consulté la note signée du maire, Yannick Martial Ayissi se mêle les pédales. « L'impôt libératoire n'est pas une taxe communale mais un impôt local. En plus la loi de finances précise que tous les impôts sont payés par virement, versement espèce dans les guichets de banques et paiement électronique », précise-t-il.

Rejoignez notre newsletter!