Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 22Article 529480

General News of Wednesday, 22 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Le juteux trafic illégal du riz camerounais vers le Nigéria du DG de la SEMRY


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Malgré l'interdiction des autorités, le DG de la SEMRY, Fissou Kouma a créé un réseau d'exportation du riz camerounais vers le Nigéria. Comment procède-t-il ? Quelles sont les personnes impliquées dans ce trafic? Un des proches du DG fait le grand déballage sous forme de dénonciation anonyme.

'Je vis à Yagoua. Les années antérieures jusqu'à l'année passée pendant et juste après la saison de récolte, le prix du riz baissait sur le marché. Ici nous pouvions ainsi acheter la tasse à 600 fcfa ou 700 fcfa au lieu de 1000fcfa comme en période de non récolte. Mais cette année le prix de la tasse est demeuré à 1000 fcfa et n'a pas connu de baisse même pendant la période de récolte actuelle. Pourquoi cela tout simplement parce que le nouveau dg, Fissou Kouma qui est bien un fils du village de l'ethnie massa comme certains l'avaient réclamé a décidé de penser d'abord à son bonheur et confort personnel comme le font beaucoup de nos compatriotes lorsqu'ils sont nommés à des postes de responsabilité publique. Ce dernier à créé une mafia d'exportation du riz non décortiqué vers le Nigeria en contournant les contrôles car il faut rappeler que l'État Camerounais interdit l'exportation du riz camerounais vers le Nigeria', écrit le proche du DG.


Comment procède t-il ?


Chaque jour et ce depuis environ deux mois, une vingtaine de camions venant de Yaoundé, Douala, Bafoussam ou Maroua arrivent à Yagoua et chargent des tonnes de riz non décortiqué et s'en vont mais il faut rappeler que ces derniers ne passent pas par la frontière normale avec le Nigeria c’est à dire vers Guider où ils pourraient être interceptés car étant en infraction.
Ils font comme s'ils allaient avec ce chargement vers Yaoundé empruntant ainsi le trajet Garoua Gong puis foncent dans un petit village des environs appelé trois et non loin du Nigeria où ils déchargent ces tonnes de riz dans un magasin de ce village puis des camions venant du Nigeria viennent récupérer ces changements dans ce magasin.C'est un business que ce dernier a développé et cela ne me surprendrait pas que plusieurs personnes soient impliquées y compris le gouverneur. Ces derniers jours ces camions ne chargent plus seulement au niveau des magasins de la SEMRY mais vont récupérer les récoltes jusqu'à dans les champs', ajoute le dénonciateur.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter