Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 03 19Article 581449

Actualités of Friday, 19 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Le journaliste Darren Lambo Ebelle vole au secours de Nathalie Koah

Bannie  de l'université catholique Bannie de l'université catholique

Préalablement invité à une conférence à l’université catholique, l’entrepreneure Nathalie Koah a finalement été exclue par les autorités de l’université qui estiment qu’elle n’est pas un exemple pour la jeunesse. Le journaliste Lambo Ebelle, répondant à cette actualité pense qu’il s’agit tout simplement de l’hypocrisie qui anime les religieux. Lire en intégralité son point de vue.

C'est comme cela les religieux : des hypocrites. Ce sont des pharisiens. Nathalie Koah est un modèle de jeune pour moi. Elle est le symbole d'une femme qui s'est battu contre la lapidation populaire, pour devenir quelque chose. Nous n'avons pas besoin de d'anciens séminaristes ou de femmes de couvent pour venir prêcher la vertu, et pratiquer la bontologie.
Nous avons besoin de personnes de "mauvaise vie " comme Nathalie Koah, mais qui, sont parvenues à se convertir pour devenir quelque chose. Personne ne parle de l'entrepreneure qu'elle est devenue, mais seulement de ses partouzes de depuis de longues années, avec un célèbre footballeur milliardaire, ou encore avec des artistes et personnalités fortunés.
Et pourtant dans nos familles, nos soeurs, tantes, nièces et autres, ne sont pas plus vertueuses que Nathalie Koah. Elles font pourtant une prostitution très sophistiquée, avancée et développée (sans doute plus élégante et subtile), en se livrant aux mêmes pratiques, pour de l'argent. Dans nos familles, des filles aussi belles que Nathalie Koah, feraient bien plus pire, pour s'offrir Samuel Eto'o et ses milliards, et ce avec la bénédiction des parents, amis et connaissances.

Nathalie Koah est victime médiatiquement, comme le Corona: il tue bien moins, mais est livré à la vindicte populaire, par rapport aux autres maladies pourtant infiniment plus tueuses.
La caractéristique des religieux, c'est la condamnation. Ils recherchent les gens de bonne vie; des saints. Et pourtant c'est vers ces gens de mauvaise vie que Jésus-Christ allait.
La religion condamne toujours. C'est pourtant le lieu de toutes les pratiques perverses les plus ignobles.
Je suis un homme, et dire que la fine et raffinée beauté de Nathalie Koah me laisse indifférent, serait me séduire moi-même. Il y a moins belles dans nos familles, et qui, font pire.

Je décernerai un prix spécial à Nathalie Koah. Elle est un modèle de jeune. Elle s'est battu conte une société camerounaise vicieuse, perverse, hypocrite, religieuse seulement (différence entre le religieux et le croyant en Dieu. Le religieux est sournois, hypocrite, criminel discret et secret, mais aux apparences de personne correcte.

Le croyant en Dieu a une vie claire, lisible, sincère et sans duplicité, hypocrisie ou malice. Les saoulards et les prostituées, les athées, sont plus vertueux que les gens qui pratiquent la religion. Les religieux se croient trop "propres" par rapport aux autres. Ils ont du mépris pour les gens), mais n'ayant aucune légitimité pour faire la leçon à Nathalie Koah, tant nos sœurs, tantes et nièces aussi belles que Nathalie Koah, seraient prêtes à offrir les plus inimaginables plaisirs, aux milliardaires, et à accepter joyeusement leurs supplices, au nom.de l'argent, et ce avec la bénédiction des familles, parents amis et connaissances.
Nathalie Koah est brave femme, un modèle de jeune à qui je vais consacrer tout un livre.
Halte à l'hypocrisie.

Rejoignez notre newsletter!