Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588532

General News of Monday, 12 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Le jour où Me SIMH a abandonné Mbombog Matip Emmanuel au tribunal militaire.

L’histoire est reprise par Paul Daizy Bia. Selon cette version, maitre Simh était surpris qu’il défendait un client dont il ne connaissait pas la profondeur des accusations et qui le lynchait sur les réseaux sociaux.

Lorsque Mbombog est interpellé après avoir fait circuler le voice qui devrait lui rapporter 30 millions, il se retrouve au SED, zélé et un peu orgueilleux, il promet d'ailleurs à certains en cellule avec lui que le "chef" là bas en haut va le sortir sous hautes instructions, il y passe 3 semaines dans l'incapacité de pouvoir produire une seule miette de preuve, il relance ses complices, tous répondent aux abonnés absents, le monsieur qui lui promettait la protection de la "haute hiérarchie" ne le rassure plus. Au bout de ces trois semaines de diversion et de dilatoire nous sommes invités à la confrontation, l'un de mes avocats Me Henri Thierry Atangana m'accompagne, il exige tout comme moi les preuves du racontard entretenu par mon fils de 60 ans envieux de devenir millionnaire, finalement il se retrouve à KONDENGUI lâché par tous ses partenaires.

Le jour de l'audience au tribunal militaire.

J'arrive avec deux proches qui m'accompagnent, mon avocat va accuser un petit retard, j'aperçois Me SIMH , il s'entretient avec son client ( Mbombog Matip)

L'audience commence, Mbombog prend la parole, il se prononce sur notre rencontre, survole les vrais raisons qui nous amènent à un lieu aussi important du verdict, en tout cas, je le sens en panne de conviction, il esquive son sujet favori " le coup d'État"

J'AI DONC LA PAROLE

Je le fais brièvement et Me SIMH est surpris d'ailleurs de constater que chaque fois son client passe le temps à essayer de me stopper comme dans une querelle, cette attitude va amener à ce qu'on lui rappelle les règles d'un tribunal.

Me SIMH demande la parole au président elle lui est accordée, il commence par rappeler à son client de se souvenir de ce qu'ils se sont dits avant, dans la continuité il exprime sa surprise "je vais revoir avec Mbombog pour comprendre même pour quelle affaire je le défends" il ouvre le dossier, le referme aussitôt, que lui a-t-on expliqué en fait ? Il va émettre le vœu d'aller trouver plus d'éléments dans le dossier avant la prochaine audience, quelques minutes après le garde prisonnier est appelé pour ramener Mbombog Matip Emmanuel à Kondengui.

Me SIMH, l'on constatera qu'il est lynché sur les réseaux sociaux par son client qui l'accuse de l'avoir abandonné après avoir perçu les honoraires.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter