Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 23Article 551023

Diasporian News of Friday, 23 October 2020

Source: Cameroon Info

Le gouvernement camerounais appelé à améliorer la réintégration des migrants

Un rapport d’étude sur les indicateurs de gouvernance des migrations a été remis par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au ministère des Relations Extérieures, le 20 octobre 2020.

Comment améliorer la prise en charge et la réinsertion des migrants de retour au Cameroun ? La réponse à cette question est contenue dans un rapport d’étude sur les indicateurs de gouvernance des migrations élaboré par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Ledit rapport a été remis le 20 octobre 2020 au ministère des Relations Extérieures. Selon Tatiana Lobe, chargée de programme à l’OIM, dont les propos sont relayés dans les colonnes du quotidien Le Jour édition du 22 octobre 2020, «cette étude permet au gouvernement du Cameroun d’avoir une idée globale de la situation sur sa gouvernance de migration sur six aspects notamment: juridique, socioéconomique, partenariat, entre autres. Ce partenariat pourra être utile sur une politique migratoire au Cameroun».

Ce rapport pourra aider à la mise en place de plusieurs programmes migratoires autour de la migration afin que, les questions migratoires au Cameroun soient prioritaires. Le rapport appelle au renforcement de la participation de la diaspora dans les questions socioéconomiques. Cette étude a relevé qu’il y avait une insuffisance au niveau des aspects liés à la réintégration des migrants notamment dans la nouvelle stratégie de développement, précise le journal.

Pour le secrétaire général du MINREX, Madame Cécile MBALLA EYENGA, qui a reçu ce rapport d’étude sur les indicateurs de gouvernance des migrations, «notre pays est déterminé à apporter des réponses à cette question».

Pour rappel, depuis 2019, plus de 1500 migrants camerounais, échoués sur la route de la Méditerranée, ont regagné le pays grâce à l’Initiative conjointe Union Européenne-OIM pour la protection et la réintégration des migrants. Ils ont été installés par l’OIM, avec le soutien du gouvernement camerounais et grâce au financement de l’UE.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter