Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 16Article 556144

Actualités Régionales of Monday, 16 November 2020

Source: Cameroon Info

Le fleuve Nyong inonde trois villages dans le département de l’Océan (Sud)

Le fleuve Nyong a inondé trois villages du département de l’Océan, dans la région du Sud. Les villages Béwondo, Déhané et Dikobé sont tous situés dans l’arrondissement de Lokoundjé. D’après le quotidien national bilingue Cameroon Tribune paru le 13 novembre 2020, cette inondation est due au fait que «les fortes pluies qui s’abattent dans le département depuis quelques mois ont fait sortir le fleuve de son lit. Béwondo, Déhané et Dikobé, ces localités qui tutoient le Nyong presqu’à l’embouchure ont perdu leur éclat. C’est de l’eau partout».

«Dans ces villages, la moto n’est plus le moyen de transport le plus sollicité. L’engin à deux roues a été remplacé par la pirogue. D’une maison à une autre, on emprunte alors cette barque étroite mue à la pagaie. Pour les enfants, ce défilé de pirogues est un régal. Chez les adultes, on se pose la question de savoir: ‘’Pourquoi cette furie des eaux du Nyong au mois de novembre ?’’», témoigne notre confrère

Suite à ces inondations, le Préfet du département, Antoine Bissaga, est allé constater les faits le 11 et le 12 novembre 2020. «Les dégâts sont énormes. Des maisons détruites, des appareils complètement noyés, des plantations abîmées, le matériel de pêche et même la volaille emportés par des eaux», lit-on.

«A Déhané, le fleuve a absorbé 110 hectares d’une bananeraie industrielle. Le patron de l’entreprise, estime les pertes à 2 milliards de FCFA. Quant aux employés, 500 au total, ils sont au chômage. Il n’y a plus d’activités dans les trois villages sinistrés. La pêche, principale attraction, est momentanément arrêtée. Personne ne veut s’aventurer dans les eaux folles du Nyong», poursuit le reporter.

Au terme de sa visite, l’autorité administrative a rassuré les victimes que «le gouvernement est informé et les décisions ne sauraient tarder», peut-on lire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter