Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 05Article 595588

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 5 May 2021

Source: camerounweb.com

Le fils de Paul Eric Kingué promet 'venger son père'

Nsangou, le fils adoptif de Paul Eric Kingué, l'ancien maire de Penja vient de déclarer la guerre à ceux qui ont tué son père. Inconsolable, ce fils de Paul Eric Kingué ne cesse de multiplier des publications en hommage à ce dernier depuis l'annonce de son décès.

'Ta vengeance a commencé hier papa. Ceux qui t'ont fait ça ne seront plus tranquille ou alors en paix. Tu ne vas pas partir et on se tait comme s'il ne s'était rien passé. Reposes en paix dad'.

Selon des rumeurs au sein de la famille de l'ancien maire, Eric Kingué n'est pas mort de sa propre mort. L'hypothèse d'un empoisonnement est prégnante après le décès.

Pour un habitant de la localité de Penja joint au téléphone : 'Notre maire s'était attaqué à beaucoup d'intérêts. Le dossier de la poussolane de Djoungou était très périlleux. Beaucoup d'intérêts sont en jeu dans cette affaire...ces gens étaient prêts à tout, y compris même à le liquider plutôt que de payer le prix qu'exigeait notre défunt maire. Vous savez vous même que c'est cette pouzzolane qui alimente la cimenterie de Cimencam basée à Douala', déclare cette dernière.

'Voyez-vous ! Cimencam est une société qui possède des intérêts à la fois gouvernementaux et français. Le faire tuer ne pouvait donc que être de nature à laisser les choses se passer comme avant. À mon avis, PEK a fait montre d'une incroyable naïveté. On l'a incontestablement empoisonné comme ça avait été le cas avec l'ancien maire de Buea Ekema', ajoute cette habitante de Penja.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter