Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 21Article 591445

General News of Wednesday, 21 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Le délai de paiement des impôts prorogé de deux semaines

Le ministre des finances a récemment publié un communiqué repoussant jusqu’au dernier jour des trois prochains mois, la date limite de paiement des impôts du deuxième trimestre.

Au lieu des délais du 15 avril, du 15 mai et du 15 juin comme le prescrit la loi, les contribuables pourront déclarer et payer leurs impôts jusqu’au 30 ou 31 de chacun des trois prochains mois. Soit deux semaines supplémentaires accordées. C’est la quintessence du communiqué qu’a publié le 14 avril dernier, le ministre des Finances Louis Paul Motaze. Selon le ministre, cette mesure rentre dans la logique de la poursuite de l’accompagnement et de l’initiation des petites et micro entreprises relevant des Centres Divisionnaires des Impôts (CDI), aux téléprocédures. Cette réforme en cours au sein de l’administration fiscale camerounaise, précise le ministre Motazé, s’étend d’ailleurs, dès ce 15 avril 2021, aux CDI de tous les chefs-lieux de région et des villes de Limbe (Sud-Ouest), Mfou (Centre), Kribi (Sud) et Nkongsamba (Littoral). Cette initiation est consécutive à la loi de finances 2021 qui consacre la télédéclaration et le télépaiement des taxes et impôts à tous les contribuables du paiement, quel que soit la direction dont ils dépendent à la Direction Générale des Impôts (DGI).

Depuis le début de l’année, le Minfi est à la deuxième prorogation des délais de paiement des impôts. En mars dernier déjà, le membre du gouvernement avait déjà pris la mesure de proroger le paiement de la solde des impôts de l’année 2020 de deux semaines voire un mois, pour tous les contribuables en fonction de leur appartenance aux différents démembrements de l’administration des Impôts (Centre Divisionnaires des Impôts (CDI) et d’un mois pour les contribuables domiciliés à la Division des Grandes Entreprises, des centres des impôts des moyennes entreprises (CIME), ou alors des CDI). Cette première prorogation s’inscrivait dans le but «d’accompagner les contribuables dans le contexte de crise sanitaire persistante (Covid-19, NDLR) et de dématérialisation des procédures fiscales», indiquait Louis Paul Motaze dans son communiqué.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter