Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 18Article 581089

General News of Thursday, 18 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Le commissaire qui avait arrêté Kamto maintenu à son poste

Pendant près de 10 ns au poste de délégué régional de la police dans le Littoral Ce commissaire divisionnaire est connu pour ses nombreuses violations de la loi.


Le commissaire divisionnaire Raymond Essogo est maintenu à son poste, malgré ses multiples frasuqes. « Rambo d’opérette », « Zorro de pacotille »… les surnoms ne manquent pas pour désigner celui qui se targue de « disposer à sa guise de toute la police de Douala ». Du haut de ses étoiles de commissaire divisionnaire, Raymond Essogo ne se sent jamais à l’aise que lorsqu’il s’agit de violer la loi.

Parmi ses « exploit », l’on peut citer la défiance envers la justice. On se souvient qu’en mai 2019, il avait levé les scellés apposés par la justice sur un commerce qui appartiendrait à une de ses connaissances. On peut encore citer son implication dans l’affaire des trafics d’armes à l’aéroport de Douala. C’est aussi contre ce commissaire que Maurice Kamto avait porté plainte en 2018, pour avoir torturé et brutalisé des centaines de militants du MRC. Une plainte qui n’a pas prospérer.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter