Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 05Article 600502

Actualités of Saturday, 5 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Le collectif des journalistes dénonce la mascarade électorale à la section régionale des journalistes de l’Ouest

Dans ce communiqué les journalistes dénoncent une connivence entre l’émissaire du bureau national du Syndicat des journalistes et superviseur de l’élection et le candidat vainqueur

Selon les journalistes, le fichier électoral est resté secret jusqu'au jour de l'élection

Le nouveau bureau comprends, selon les journalistes des fonctionnaires et des militants actifs d'un certain parti au qui n'ont jamais été aperçus lors d'une lutte syndicale

Nous venons par la présente porter à l'attention de l'opinion nationale et internationale les graves irrégularités constatées lors de l'assemblée générale élective de la section Ouest du SNJC tenue vendredi 4 juin 2021 :

- Absence d'équité. La présidente de la Task force mise en place par le BEN du SNJC était candidate. Même dans le système électoral camerounais aujourd'hui critiqué, la connivence que l'on suspecte entre le Rdpc et Elecam n'est pas aussi flagrante. Organiser une élection à laquelle on est soi-même candidat relève de l'inédit.

- Le fichier électoral est resté secret jusqu'au jour de l'élection. Les multiples demandes formulées pour exiger la publication du fichier électoral sont restées lettres mortes jusqu'au jour de l'élection;

- Violations des statuts. Les dispositions du code électoral du SNJC ont purement et simplement été ignorées

- Sous le fallacieux prétexte de la "flexibilité", l'émissaire du ben a refusé, à maintes reprises, à appliquer les statuts ou le code électoral du snjc.

- Inféodation du SNJC-Ouest. Le bureau mis en place comprends des fonctionnaires et des militants actifs d'un certain parti au qui n'ont jamais été aperçus lors d'une lutte syndicale. Aussi des charters financés selon nos sources par des pontes du Régime ont été organisées avec la complicité de la Task force;

- Plusieurs électeurs ont été recalés sans motifs clairs sur la seule volonté de la Task force;

- Les procurations de certains ont été rejetées pour des raisons non fondées;

- L'absence de la Csac. Cette confédération qui est la faîtière du SNJC n'a pas été conviée au mépris de nos textes;

- Complicité du BEN du SNJC. Toutes ces incongruités n'ont malheureusement pas suffi pour ébranler Hilaire Hamekoué et Charles Nforgang, mandataires du BEN du SNJC à cette Assemblée générale.

Au regard de ce qui précède, nous sommes en droit de craindre que le section Ouest du SNJC soit devenue un syndicat jaune.
Nous invitons les vrais syndicalistes à rester en éveil pour que les velléités qui selon des sources fiables, sont ourdies par Denis Nkwebo, président du BEN du SNJC soient vouées à l'échec. Le bureau fantoche constitué de collabos n'inspire aucune confiance.