Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 27Article 487567

Health News of Monday, 27 January 2020

Source: Actu Cameroun

Le choléra fait 121 morts en deux ans au Cameroun

Du 5 mai 2018 au 22 janvier 2020,2303 cas ont été signalés 197 confirmés pour 121 décès. Actuellement, le Littoral et le Sud-Ouest continuent d’enregistrer des cas.
Le 4 janvier 2020, deux cas ont été confirmés au district de santé de Nylon dans la ville de Douala. Le 12 janvier 2020, le district de santé de Manoka a signalé deux cas suspects et le 14 janvier 2020, cinq autres cas ont été notifiés dans la même aire de santé. Le 15 janvier 2020, les résultats d’analyses des selles des deux cas prélevés le 13 sont revenus positifs du laboratoire de l’hôpital Laquintinie de Douala (HLD).

Le ministère de la santé publique a effectué des prélèvements dans deux points d’eau de la localité de Manoka dans la région du Littoral pour analyse. Selon le Minsanté, le risque sanitaire majeur est la propagation de l’épidémie dans les autres régions. En plus, les risques de contamination des points d’eau par a défécation à l’air libre sont très élevés.

Pour ce qui est de la région du Littoral, en deux ans, 26 cas suspects ont été déclarés. 8 ont été confirmés et 5 décès ont été constatés. Dans la région du Sud-Ouest, 363 cas signalés dont 4 confirmés et 17 décès. Dans le Nord : 1212 cas pour 168 confirmés et 62 décès. L’Extrême-Nord enregistre 629 cas dont 4 confirmés et 35 décès. Au Centre, 72 cas dont 4 confirmés et un décès.

Le Ministère de la Santé publique coordonne la riposte avec l’appui de l’OMS et des autres partenaires. En janvier 2019 déjà, la région du Nord notifiait des cas de choléra. Selon le Minsanté, un nouveau cas avait été notifié pour la période allant du 11 au 18 janvier 2019.

Selon reorganisation mondiale de la santé (OMS), le choléra est une infection intestinale aiguë due à l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés par le bacille Vibrio cholerae. La durée d’incubation est courte, de moins d’un jour à cinq jours. Le bacille produit une entérotoxine qui provoque une diarrhée abondante, indolore pouvant aboutir rapidement à une déshydratation sévère et à la mort du sujet si le traitement n’est pas administré rapidement. La plupart des patients présentent aussi des vomissements.

Le choléra est apparu pour la première fois au Cameroun en 1971. D’après le Fonds des Nations unies pour l’enfance l’Unicef, depuis 1990, des épidémies importantes ont été enregistrées en 1991, 1996, 1998,2004,2010 et 2011. La tendance générale montre une augmentation annuelle du nombre de cas. Entre 2004 et 2013, la surveillance épidémiologique a notifié 46 172 cas avec 1 817 décès, soit un taux de létalité élevé de 3,9 %. Les principales épidémies ont été enregistrées dans le nord, dans les régions du Nord et de l’Ex-trême Nord et dans le sud du pays dans la région du Littoral qui abrite la capitale économique Douala. Le pays est touché par des épidémies transfrontalières, en particulier le long de ses frontières avec le Tchad et le Nigeria.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter