Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 04 30Article 594604

Actualités of Friday, 30 April 2021

Source: ecomatin.net

Le chiffre d’affaires de la Sodecoton baisse de 5,7% en 2020

L’entreprise se satisfait globalement du segment de la production L’entreprise se satisfait globalement du segment de la production

La Société de Développement du Coton (Sodecoton) a enregistré des recettes de 148 milliards de F l’année dernière, contre 157 milliards en 2019. Une baisse de 9 milliards consécutive à la pandémie de Coronavirus qui a fortement impacté les activités de l’entreprise.


A l’image de la plupart des entreprises dans le monde, la Société de Développement du Coton (Sodecoton) a traversé une année 2020 difficile en raison la pandémie de Coronavirus. La crise sanitaire mondiale ne l’a pas épargnée et a considérablement impacté sur sa santé financière. L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 148 milliards de F sur la campagne 2020-2021, alors qu’il était de 157 milliards de F lors de la précédente campagne, soit une baisse de 5,7% correspondant à un différentiel de 10 milliards de F. Aussi, la Sodecoton a enregistré des pertes évaluées à près de 5,7 milliards de F, soit une baisse du chiffre d’affaires d’environ 3,6% sur les deux campagnes.


Cette situation résulte donc des impacts causés par la covid-19 d’une part, notamment au niveau du marché international avec la fermeture des filatures asiatiques, la baisse du cours de la fibre, le ralentissement des exportations qui a entrainé des retards d’encaissements de plus de 80 milliards de F, l’augmentation des volumes stockés, les difficultés d’approvisionnement en facteurs de production ; et d’autre part des facteurs liés à la sécurité, avec le terrorisme transfrontalier et le phénomène Boko haram, les prises d’otages avec demande des rançons, les assassinats ciblés de gros producteurs, ou encore les vols de bétails.

Objectifs à la baisse

Et pourtant, la Sodecoton a, au cours de cette campagne, enregistré une hausse de sa production de coton graine, qui est passée de 328 448 tonnes lors de la campagne 2019-2020 à 342.000 en 2020-2021, quoique son objectif de 350.000 tonnes n’a pas été atteint pour cette campagne. Elle avait également prévu d’étendre sa surface cultivable à 250.000 hectares en 2020, mais n’a pu exploiter que 225.831 hectares pour un rendement de 1.510kg/ha. Au cours de la campagne 2021-2022 qui vient d’être lancée, la Sodecoton ambitionne d’étendre ses terres à 259.000ha, pour une production de 375.000 tonnes. D’ici à la campagne 2022-2023, elle prévoit en outre de porter sa production de coton graine à 400.000 tonnes, et d’atteindre les 600 000 tonnes d’ici à l’horizon 2025. L’entreprise se satisfait globalement du segment de la production conformément au Plan de redressement lancé en 2016-2017, et croit savoir que la production est « largement à la portée jusqu’à 2022 ».

Avant l’adoption de ce plan de redressement, l’entreprise avait enregistré des pertes cumulées d’environ 36 milliards entre 2013/14 et 2015/16, à cause de la mouille du coton graine. Mais depuis la mise sur pied de ce plan de relance, les résultats sont inversés en trois ans (2017-2019), grâce à l’amélioration des capacités de transport, des usines d’égrenage et la reprise des ventes d’huile. Le chiffre d’affaires s’est considérablement amélioré depuis lors, avec un pic record de 157 milliards de F en 2019, avant de rechuter à 148 milliards en 2020 à cause de la Covid-19. Pour mémoire, la Sodecoton est une agro-industrie qui dispose à ce jour de 9 usines d’égrenage d’une capacité nominale cumulée de 320.000 tonnes de coton graine/an ; de 2 huileries, d’une capacité de trituration de 150.000 tonnes de graines de coton/an. Elle dispose en outre d’un parc de 600 véhicules roulants et matériels de génie civil et emploie 2.000 salariés permanents et 3.000 saisonniers par an.

Rejoignez notre newsletter!