Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 07Article 565700

General News of Thursday, 7 January 2021

Source: camer-press.com

Le cardinal Christian Tumi lance un vibrant appel aux sécessionnistes du Noso

Récemment kidnappé par les Ambazoniens, l'archevêque émérite de Douala, en route pour la conférence épiscopale nationale du Nord, a accordé une interview à la radio Crtv.

Le plus haut prélat camerounais demande aux sécessionnistes de sortir de la brousse. C'est le contenu de l'interview que le cardinal chrétien Tumi a donnée aujourd'hui à la CRTV. Ceux qui pensaient l'avoir entendu dire au président camerounais Paul Biya que "si c'était moi, je démissionnerais" parleront d'un revirement à 360 degrés. Maintenant, par sa voix, le prélat déclare : "Je crois au Président de la République". Il demande aux jeunes séparatistes de sortir de la brousse car "vous ne pouvez rien faire en restant là". Créer un parti politique", conseille le cardinal camerounais de l'Église catholique romaine du Cameroun.

Christian Tumi a souvent été présenté comme très dur sur le pouvoir. Mais, il dit croire aux promesses du grand dialogue national. Concernant son enlèvement, il dit qu'il n'a pas paniqué et qu'il était prêt à tout, même au pire. Stoïque au plus fort de ses 90 ans, Christian Wiyghan Tumi est le seul cardinal camerounais de l'histoire de cette Eglise.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter