Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 14Article 573364

General News of Sunday, 14 February 2021

Source: camerounweb.com

Le Sous-préfet de NDU exige des sanctions à l'encontre des militaires tortionnaires

Les Camerounais ont été surpris ce samedi par une vidéo devenue virale d’un homme torturé par des éléments de l’armée camerounaise à Ndu dans le Nord-ouest.

L’homme était apparemment torturé pour révéler le nom d’un supposé combattant sécessionniste d’Ambazonie. Malgré son innocence, le groupe d’environ 6 soldats a versé de l’eau sur lui, et l’a battu pendant 9 minutes jusqu’à ce qu’il s’évanouissait.

Ils l’ont battu son pieds, son estomac, ses fesses, l’arrière des cuisses et sa partie privée. L’homme a été montré dans les douleurs extrêmes, mais les soldats ont justifié par le fait que les combattants sécessionnistes n’avaient aucune pitié des soldats. Ils parlaient dans leur langue qui est clairement de la famille Beti Fang.

Même l’enseignant de l’Université Yaoundé I, Fidolin Nke a avoué qu’il ne pouvait pas traduire les choses horribles que disaient ses hommes. “Ces soldats torturent et bafouent la dignité d’un Camerounais” a déclaré l’universitaire.

La situation a évolué ce dimanche avec lettre adressée par le Sous-Préfet de Ndu, Adamu Shuaïbu Ibrahim à ses supérieurs demandant que ses hommes soient sanctionnés.
« Suite à d’horribles images de torture inhumaine d’un certain Jean Faì Bongong de Ndu, par des éléments de vos forces respectives le 12 février 2021; après une célébration réussie de la journée de la jeunesse à Ndu; actes horribles que les éléments ont eu l’audace de filmer et de partager sur les médias sociaux. Vous êtes requis de prendre immédiatement des mesures disciplinaires et juridiques contre les auteurs. » a indiqué le Sous-Préfet de Ndu, dans le Département de de Donga Mantung, Adamu Shuaïbu Ibrahim.

Ci-dessous la lettre du Sous-préfet

Sous_Prefet_NDU_Sanctions_Militaires_Tortionnaires

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter