Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 27Article 593509

General News of Tuesday, 27 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Le Redhac dénonce les violences au Tchad

La directrice exécutive du Réseau des droits de l’homme pour l’Afrique centrale a condamné avec la dernière énergie les violations des droits humains perpétrés au Tchad.

« Les tirs à balles réelles sur les manifestants sont inadmissibles. Plus de 10 manifestants assassinés, plusieurs blessés et de nombreux arrêtés. Les Défenseurs des Droits Humains en danger au TCHAD. Les nouvelles ne sont pas du tout bonnes. La garde présidentielle fait le nettoyage », c’est l’entame d’une sortie que vient de faire Maximilienne Ngo Mbe la directrice exécutive du Rhedac.

« Nous condamnons avec notre dernière énergie ces exactions et crimes graves des Droits humains. Depuis l'assassinat du président Idriss Deby Itno, nous n'avons de cesse d'appeler au respect des dispositions de la Constitution du Tchad, de la Charte Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples et de la Charte Africaine de la Démocratie, des Élections et de la Gouvernance en Afrique », a-t-elle ajouté.

Selon Maximilienne Ngo Mbe, « les responsables de ces exactions des droits humains, de cette répressions et aussi ceux qui ne respecteront pas l'ordre Constitutionnel vont répondre devant les juridictions spéciales et internationales compétentes et indépendantes ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter