Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 27Article 615871

Actualités of Friday, 27 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Le Nigeria va extrader une vingtaine de commandos ambazoniens vers le Cameroun

Plusieurs chefs séparatistes sont du contingent. Plusieurs chefs séparatistes sont du contingent.

Cette extradition entre dans le cadre de la collaboration de l'Etat nigérian et le Cameroun

Plusieurs chefs séparatistes sont du contingent

Parmi eux, Hasam Tui un des terrifiant terroriste ambazoniens



La coopération Cameroun Nigeria va bon train. Dans les prochaines semaines, plusieurs combattants séparatistes seront extradés vers le Cameroun. Il y a quelques mois, Lambert Hasam et ses commandos ambazoniens ont été interpellés au Nigeria par la police Nigériane alors qu'ils menaient des activités illégales sur le territoire nigérian mettant en périls des soldats nigérians.

Face à cela Abuja a détaché une police commandos à la frontière avec le Cameroun et a mis la main sur le chef ambazonien nommé Black Bamba et ses combattants.
Selon klein Reporters, le Nigeria et le Cameroun ont pris des résolutions fermes ces heures : « traquer et neutraliser tout mouvement sécessionniste dans les frontières des deux pays ». Dans cette optique, les deux pays ont signé un un accord de coopération bilatérale. Lors de la 8e session du comité de sécurité transfrontalière Cameroun-Nigéria s’est achevée ce 26 août à Abuja. Il en ressort que le Nigeria ne sera pas la base des terroristes opérant au Cameroun et vice versa. Aussi les plans de coopération, de sécurité et de développement aux frontières seront-ils renforcés entre les deux pays. La prochaine session est prévue en 2022 au Cameroun.
Les échanges étaient intenses à Abuja entre les membres de la délégation camerounaise et nigériane. Car il était question de trouver des solutions durables face aux attaques terroristes et à l’insécurité au niveau de leurs frontières communes.

Coopération et sécurité


Le 25 août, en marge des échanges, le Ministre délégué camerounais chargé du Commonwealth, le secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie nationale et le directeur général des Douanes, ont discuté avec des autorités nigérianes sur la coopération et sécurité transfrontalière.

Le Cameroun et le Nigeria, deux pays voisins partagent une frontière terrestre de plus de 2000 Km2. Cela crée beaucoup de proximité entre les populations mais aussi l’infiltration des groupes terroristes à l’instar de ceux de Boko Haram dont la rébellion a éclaté en 2009 dans le Nord-Est du Nigeria. Depuis lors, les terroristes sèment la terreur aux différentes frontières qui séparent le Nigeria avec le Cameroun ou le Tchad. C’est pour repousser ces ennemis dans leurs derniers retranchements que les différents acteurs se retrouvent à Abuja dans le cadre de la 8e session du comité de sécurité transfrontalière de la Commission du Bassin du Lac Tchad.

Rejoignez notre newsletter!