Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 21Article 563645

General News of Monday, 21 December 2020

Source: Actu Cameroun

' Le Mrc n’a aucun problème avec le départ de Célestin Djamen '

Joseph Ateba, le porte-parole du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) a fait une clarification ce dimanche sur la démission de son désormais ex-camarade. Merci de lire l’intégralité de sa tribune à cet effet.
Il faut comparer ce qui est comparable. Cette publication n’est pas une réponse à Mariane Ekane par ce qu’elle ne mérite aucune attention mais d’éclairer les Camerounais qui risqueraient d’être entraînés dans son ignorance et sa tentative de manipulation intéressée.

En passant le Mrc n’a aucun problème avec le départ de Mr Djamen, l’engagement en politique étant libre et seuls ceux dont le MRC est le fond de commerce et un titre d’existence en parlent.

En une phrase je leur dirai que: Maurice KAMTO a soutenu John Fru Ndi en tant que candidat de l’union pour le changement sans être militant du SDF tout comme il est le seul ministre du gouvernement de Biya qui n’est pas devenu militant (personnalité ressource) après sa nomination et a gardé son indépendance jusqu’à sa démission.


Voici ce que dit Mariane Ekané
Pourquoi le départ du MRC de Célestin Djamen est-il problématique quand on constate que le leader de ce parti, Kamto Maurice, lui-même a quitté le Sdf, a travaillé pour le gouvernement et s’est finalement installé avec le Mrc?

Tchiroma Issa a quitté le Pnud pour créer l’Andp avec Ahmadou Moustapha, et maintenant son Fsnc. Ayah Paul Abine a laissé le Rdpc au Parti d’action populaire, puis a créé le Parti d’action populaire. Kah Wallah est partie du Sdf, pour créer son parti Cpp.

Ekindi Jean Jacques a quitté le Rdpc pour former son député et maintenant de retour au Rdpc. Albert Ndzongang a quitté le Rdpc, formé La Dynamic, tenté une fusion avec le Sdf, maintenant plongé dans le Mrc. Bar. Ashu Emmanuel a quitté le SDF pour créer son Parti réformiste.

Gabriel Mbock du Pcrn alors c’est le pom-pom, Upc, Rdpc, Sdf, Pcrn Etc… La liste est longue. Pourquoi toutes les attaques contre Djamen alors qu’il ne fait que refléter la vraie couleur de la plupart des acteurs politiques du pays, sans convictions, ni idéologie qui sont des « Selon les vents, la voile » ? Le jeune Espoir Biyong du Pcrn est sur la bonne voie.

On a bien sûr le droit de changer d’avis, mais pas de trahir, et sachez que « trahir politiquement et idéologiquement, c’est quitter son parti et aller s’allier au camp d’en face pour combattre ses anciens camarades » (Anicet Ekane), et c’est que la plupart de nos Hommes « politiques » ont fait ou font.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter