Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 01Article 605551

Actualités of Thursday, 1 July 2021

Source: REALITES PLUS N°470

Le Mbam et Kim appelle Biya au secours

Le Mbam et Kim Le Mbam et Kim

Lot phare du corridor Batchenga-Yoko- Tibati-Ngaoundéré, le tronçon Ntui- Mankim attend depuis presque deux ans son nouveau constructeur après la disqualification de ELEVO. Il faut des jours pour franchir 110 km. Mankim-Yoko déblayé pour attendre la pose du bitume est en train de s’abimer. La situation est grave.

Le Mbam et Kim est en larmes et prie le Président Paul Biya d’intervenir. Avec le retour des pluies l’axe à problème NtuiMankim est impraticable et difficile à parcourir. Il faut passer toute une journée, au moins à surmonter les 82 kilomètres. Pelles au poing, tous ceux qui vont à Yoko ou quittent de Yoko pour Ntui broient du noir, il faut lutter contre les marres de bout. Il y a des véhicules à bas châssis qui passent des jours dans ces bourbiers d’environ un mètre de profondeur. Le tronçon Ntui -Mankim fait partie du corridor Batcheng-Ntui-Yoko-LenaTibati que l’Etat bitume avec le soutien de ses partenaires internationaux dont la BAD. À ce jour Ntui-Mankim fait problème. L’inaptitude de l’entreprise ELEVO a amené le ministre des travaux publics à lui retirer le marché.

À QUAND LE REMPLAÇANT D’ELEVO ?

Depuis plus d’un an les populations de Yoko et du Mbam et Kim sont en larmes. Le lot à problème qui coupe Yoko du sud du pays a été divisé en deux pour faciliter son bitumage. Au niveau du ministère des travaux publics on apprend que «les dossiers ont été bouclés et attendent la décision finale de la haute hiérarchie qui donnera, parmi les proposées, l’entreprise qui va remplacer ELEVO et bitumer Ntui-Mankim...». L’attente dure déjà trop soutiennent les populations du Mbam et Kim qui peinent à aller d’un coin à l’autre. La circulation est presqu’interrompue entre Ntui et Yoko. Il pleut et la route est invivable.

LE CRI DE COEUR DES POPULATIONS

« Si vous n’agissez pas vite Yoko et l’Adamaoua seront coupés du reste du pays... Faites quelque chose Monsieur le Président de la République, c’est grave ! ». Cri d’alarme des populations qui ont les yeux rivés sur le Palais de l’Unité siège de toutes grandes décisions du Cameroun. Toutes les sources révèlent que les dossiers du remplaçant D’ELEVO ne seraient plus aux ministères des Travaux publics et des Marchés publics. La grande décision est vivement attendue pour relancer les travaux arrêtés voici presque deux ans.

ZERO PROBLÈME SUR LES AUTRES LOTS !

Lena-Yoko, 45km sont déjà bitumés et ça roule fort. Sino Hidro a abattu un travail admirable. Batchenga-Ntui avec un joli pont sur la Sanaga à Nachtigal a été inauguré par le ministre Nganou Djoumessi il y a quelques mois. Razel mérite une note de 18/20 ici. Le lot Mankim-Yoko est attaqué par les pluies. Le tronçon a été déblayé mais l’entreprise traine à poser le bitume. Vivement que le Président de la République intervienne pour sauver le bitumage de Ntui-Yoko. On quitterait alors Yaounde-Batchenga-NtuiYoko-Lena, environ 300 km sur le goudron.

Rejoignez notre newsletter!