Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 19Article 590752

General News of Monday, 19 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Le MRC rappelle ses militants clivants à l'ordre

Après le PCRN la semaine dernière, c'est le tour du le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) de se de remmener dans ses rangs, ceux de ses militants qui se livrent à un dérapage eu égard aux idéaux du parti.

C'est le porte-parole du parti qui a dans une publication demandé aux militants du MRC de ramener la balle à terre. Ceci, dans une publication sur sa page Facebook.

'Le MRC est un parti politique et non un groupe d'activistes. À chacun son rôle. Nous comprenons la responsabilité qui est la nôtre au vu de l'espoir que nous représentons pour beaucoup camerounais. Nous comprenons le désir pressant des uns et des autres de voir enfin le rayon de soleil, de se libérer de la pression de l'oppresseur. Mais vous devez savoir que le MRC est un parti politique dont l'unique ambition est libérer le peuple camerounais, d'accéder au pouvoir afin de lui offrir le bien-être qu'il mérite. Pour y arriver, il faut de la méthode, il faut une organisation et la discipline. Quand on choisit de s'engager aux côtés du MRC, il faut se conformer à son organisation. Nous savons que nous avons besoin de la contribution de tous pour y arriver ( les politiques, les activistes, la société civile) pour y arriver mais, chacun doit choisir son mode de combat tout en respectant celui des autres. C'est ainsi et ainsi seulement que nous arriverons à bout de la dictature régnante au Cameroun.', a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Il faut rappeler que c'est la première fois depuis fin 2018 que les auteurs du dérapage idéologique se font reprendre par la hiérarchie du parti.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter