Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 28Article 558974

Politique of Saturday, 28 November 2020

Source: Actu Cameroun

Le MRC 'ne compte pas sur la France pour libérer le Cameroun'

Seul le peuple camerounais peut se libérer de la dictature qui l’opprime, selon le secrétaire national à la communication du MRC.
Olivier Bibou Nissack, le porte-parole de Maurice Kamto, adressé le vendredi 27 novembre 2020, une lettre ouverte au président Macron. Dans sa missive, le militant du MRC accuse la France « pour la mise en place d’une instance Cameroun-France vérité, justice, et réconciliation ».

Cette sortie a suscité beaucoup de polémique sur les réseaux sociaux, plusieurs Camerounais estimant que le parti de Maurice Kamto appelle la France au secours. Ce qui n’est pas vrai selon Joseph Emmanuel Ateba, le secrétaire national à la communication du MRC.

Sur sa page Facebook, le porte-parole de cette formation politique affirme le contraire : « seul le peuple camerounais peut se libérer de la dictature qui l’opprime.», lance-t-il.

« Il faut que les choses soient claires. Le MRC ne compte pas sur la France pour libérer le Cameroun ou ses militants séquestrés mais que la France respecte la dignité et la souveraineté du peuple camerounais en retirant son soutien au tyran et en se démarquant clairement de la dictature régnante au Cameroun et en Afrique conformément aux valeurs démocratiques dont elle se revendique être le chantre. », écrit Joseph Emmanuel Ateba.

La boulimie du pouvoir

Pour rappel, Olivier Bibou Nissack a évoqué plusieurs sujets dans sa lettre adressée au chef de l’Etat français. Notamment la crise anglophone qui, selon lui, ne trouve pas de solution à cause l’entêtement du régime de Yaoundé.

« La boulimie du pouvoir absolu et intégral semble fermer à tout entendement raisonnable discuté et négocié, le régime de Yaoundé. Aussi poursuit-il sa fuite en avant dans le refus d’un véritable dialogue national inclusif, et ceci malgré le retentissant échec de son ‘’Grand Dialogue National’’ dont il avait consciemment biaisé la base dès le départ, en en faisant subtilement un monologue du régime avec lui-même au grand dam des personnes et personnalités camerounaises qui de bonne foi avaient adhérées à ce qui s’est avéré être une supercherie hélas ! Le Président Élu Maurice Kamto avait donc raison d’émettre des réserves sur ce ‘ »Dialogue’’. », mentionne-t-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter