Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 25Article 583081

xxxxxxxxxxx of Thursday, 25 March 2021

Source: camerounweb.com

Le Grand Nord prépare ses revendications

En plus de la marginalisation et du sous-développement qui sont les éternels griefs de cette région du pays, les ressortissants du Septentrion vont mettre sur la table de nouvelles revendications, liées notamment à la demande de libération de leurs ressortissants emprisonnés. Dans le cadre de l’opération épervier. Lire la lettre d’un anonyme.

Quand est ce que les nordistes vont parler d'une seule voix comme des hommes et demander la libération de MARAFA, IYA MOHAMMED et VAMOULKÉ ?
Nous sommes vraiment des vrais lâches et des traîtres. C’est pour ça que le grand nord va toujours continuer de sombrer dans la pauvreté, le manque d'infrastructures et le chômage même après le régime Biya car la succession à la tête de notre pays en elle-même est en train de se jouer devant nos yeux dans l'indifférence totale de tous.

● Ils ont libéré Titus Edzoa devant nos yeux

● Ils ont libéré Thierry Atangana devant nos yeux
● Ils ont autorisé Inoni Ephrem qui est condamné à 25 ans de prison d'aller se soigner en Allemagne (Libération technique) et il ne reviendra pas

● Ils ont autorisé Yves Michel Fotso qui est condamné à la prison à vie d'aller se soigner au Maroc (Libération technique) et il ne reviendra pas

● Le 2 Décembre 2020, la présidence de la république dans une note confidentielle adressée au ministre de la justice demande à celui-ci d'ordonner l'arrêt des poursuites à l'encontre de BASILE ATANGANA KOUNA et il sera probablement libre dans bientôt.

● Depuis le 23 Mars 2021, Une information circule dans les salons feutrés de Yaoundé, sur les réseaux sociaux et certains médias, affirmant que le président de la république a accordé une grâce présidentielle à l'endroit du Pr Gervais MENDO ZE. Qu'il en soit ainsi pour cette personne de 3ème âge et qui est souffrant

Pourquoi on ne libère pas nos élites du grand nord ? Pourtant le 27 Juin 2016 (5 ans déjà), l'organisation des nations unies (ONU) dont fait partie le Cameroun a demandé la libération du ministre d'État MARAFA HAMIDOU YAYA dont elle estime être un prisonnier politique mais jusqu'aujourd'hui l'État du Cameroun n'exécute pas cette décision pourtant Marafa a gagné le procès devant les juridictions internationales face à cet État-là.
On se rappelle également il y'a de cela quelques années un ministre de la république originaire du Centre, paix à son âme, a été mis en prison le matin et libéré le même jour au soir juste par un coup de fil venant de la présidence de la république.

La vérité elle est là et c'est vraiment une honte pour notre pays en général et le grand nord en particulier.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter