Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 13Article 579544

General News of Saturday, 13 March 2021

Source: Actu Cameroun

Le FBI a ouvert une enquête sur des personnes soupçonnées de financer les séparatistes

C’est le résultat d’une pétition que lui et 62 autres de ses collègues ont adressée à l’administration et au Congrès américains pour apporter des clarifications sur le conflit.


Le député camerounais du Social Democratic Front (SDF) Joshua Osih a confirmé que le Bureau Fédéral d’Investigation américain (FBI) est en train d’enquêter sur des personnes soupçonnées de financer des rebelles de la crise anglophone.

« En fait le FBI a ouvert un bureau spécialisé qui s’occupe de traquer ces financiers de la crise anglophone qui sont cachés aux Etats-Unis. Donc là-bas, il y a déjà des effets positifs de notre action. Et nous pensons effectivement qu’il faut les traquer pour que les tueries cessent dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest », a-t-il révélé lors de son intervention dans une rencontre virtuelle.

Le député indique que ce nouvel intérêt de l’institution américaine est le résultat d’une pétition que lui et 62 autres de ses collègues ont adressée à l’administration et au Congrès américains pour apporter des clarifications sur le conflit.

Il faut dire cependant noter que des informations faisant état d’une investigation du FBI sur certains leaders de la crise anglophone, ne datent pas d’aujourd’hui. En 2018 par exemple, « The Guardian Post », un journal d’expression anglophone paraissant au Cameroun, avait déjà révélé que des visages connus de cette contestation faisaient l’objet d’une surveillance par le FBI.


Les députés signataires de la pétition

Le 25 février, le CAVAT, une association des victimes de la crise anglophone indiquait qu’à sa demande, la police de Hong Kong avait ouvert une enquête sur un autre financier présumé des activités d’insurrection dans ces zones en crise.

Selon les députés signataires de la pétition, dont Joshua Osih, les pays étrangers doivent collaborer pour mettre fin à tous les financements illicites en direction des Ambazoniens. Un avis que partage Paddy Asanga de l’Association des victimes de la guerre.

Il faut rappeler que Joshua Osih et Paddy Asanga sont tous membres du SDF. S’ils partagent l’idéologie de leur parti qui est celle d’un retour au fédéralisme dans le pays, ils considèrent les sécessionnistes comme un risque pour cette ambition.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter