Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 06Article 539713

General News of Sunday, 6 September 2020

Source: gazeti237.com

Le Capitaine Cyrille Serge Atonfack décrit les circonstances de l'assassinat du 'General Mad Dog'

Ce dimanche 06 septembre 2020, un calme précaire règne dans la ville de Bamenda après cinq jours de violents affrontements entre les séparatistes et les forces de défense et de sécurité.

A l’origine de ce regain de tension, l’assassinat par des présumés séparatistes, de l’inspecteur de police Joseph Bikoi Nlend dans la journée du 1er septembre 2020 en plein centre-ville de Bamenda.

En réaction, le gouvernement, par la voix du ministre de la communication, René Emmanuel Sadi, a publié le 4 septembre un communiqué pour dénoncer «un acte barbare d’une cruauté inqualifiable», exprimant pas la suite «l’indignation» du gouvernement avant de condamner « avec la dernière énergie cet acte cruel, commis par des bandes terroristes sécessionnistes, qui, une fois de plus, viennent d’ôter violemment la vie à un représentant de la force publique» écrit le porte-parole du gouvernement. Il a également indiqué que « les services spécialisés recherchent activement les auteurs de cet assassinat d’un des valeureux éléments des forces camerounaises de défense et de sécurité ».

Mad_Dog

Ce dimanche, l’armée annonce avec une pointe de triomphe, qu’elle a mis hors d’état de nuire, l’un des redoutables séparatistes.

« Le mois dernier, le terroriste FONTEH, alias MAD DOG avait réussi une opération de braquage d’une banque à Bamenda. Cette nuit, alors que FONTEH, alias MAD DOG s’apprêtait à attaquer une patrouille de notre brave Police, il a été pris de revers par nos braves Forces de Défense. Une opération savamment planifiée par l’Etat-Major Interarmées de Région (RMIA5) et conduite par le 3ème BIR a permis la neutralisation de ce chien de la terreur, violeur et assassin assumé. Une fois son SCALP confié à Belzébuth, prince couronné de l’enfer. Sur cet idiot sécessionniste indépendantiste violeur assassin… les Forces de Défense et de Sécurité ont récupéré : 01 AK 47 n•1983NI5056 ; 02 boîtes chargeurs garnies à ras bord ; 05 Cartes d’identité ; 124 munitions de 7.62*39 ; 01 pistolet automatique chargé ; 06 grenades offensive ; 02 téléphones cellulaires ; 01 téléphone satellitaire ; 01 modem Wifi ; 01 paire de jumelles de vision nocturne ; Une paire d’écouteurs ; importante quantité de chanvre indien. Fin de parcours pour un tueur, violeur, assassins, braqueur, qui rêvait d’indépendance » a détaillé ce dimanche matin, le capitaine de frégate Cyrielle Serge Atonfack Guemo, Chef de la division communication au Ministère de la défense.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter