Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 29Article 594118

General News of Thursday, 29 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Le Cameroun sera responsable de l’enlèvement d’un demandeur d’Asile congolais

C’est ce que laisse croire un rapport d’Amnesty International publié récemment et qui indique qu’en permettant aux services secrets congolais de mener cette opération d’enlèvement à Yaoundé, le Cameroun a violé la Convention de Genève de 1951 sur le statut de réfugié.

Pour avoir failli à son devoir d’assurer la sécurité d’un demandeur d’asile sur le territoire camerounais, le régime de Paul Biya doit être tenu pour responsable de cet enlèvement du jeune activiste congolais car si des agents secrets congolais ont pu se retrouver à Yaoundé et enlever Brucelon Nelson Apanga au quartier ODZA, si ces agents secrets congolais ont pu parcourir plus de 800 km de l’axe Yaoundé-Ouesso (en passant sans doute par Sangmelima), c’est sans doute avec la complicité des services de sécurité (qui ont des postes de contrôle sur cet axe routier) et des services secrets du Cameroun (la Direction Générale de la Recherche Extérieure a un représentant au sein de la Commission nationale pour l’accueil et la réinsertion des réfugiés et des rapatriés).

En guise de rappel, les demandeurs d’asile tout comme les réfugiés sont protégés par la Convention de Genève de 1951 sur le statut de réfugié.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter