Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 12 02Article 451856

Opinions of Sunday, 2 December 2018

Journaliste: Cameroonvoice.com

Le Cameroun organisera bel et bien la CAN 2019 - Issa Tchiroma

C'était le 4 août 2017 : Entouré du ministre des Sports et de celui qui était alors le président de la Fécafoot, Sa Grandiloquence Issa Tchiroma dégueulait haut et fort : « Je voudrais réitérer ici l'engagement du Cameroun à organiser la Can dans son nouveau format à 24 équipes tel que décidé par la Caf. Qu'il soit ainsi bien établi : elle sera couronnée de succès ». Sous nos applaudissements patriotiques.

A l'époque, nous nous doutions que la crise anglophone était près de connaitre son terme, car le chef de l'Etat s'apprêtait à prendre la décision historique de faire cesser les poursuites contre les leaders du Consortium de la Société civile anglophone arrêtés depuis le début de l'année. Donc, « les choses allaient aller dans le bon sens » de la quiétude sécuritaire. Et le Cameroun, en paix des braves ou des cœurs, allait sucer sa CAN. Un an, trois mois et 26 jours après, la CAF en disposait autrement : le Cameroun, petit bébé de 58 ans d'indépendance, avait besoin que la CAF tutélaire s'engage à ses côtés, béquilles à la clé, pour qu'il poursuive dans la sérénité l'organisation en 2021 de la CAN… ivoirienne !

A LIRE AUSSI: Le verdict de la CAF est sans appel- Ahmad Ahmad

Tchiroma Bakary, un ministre trop "androïd". La propagation de fausses nouvelles rassurantes n'est pas l'apanage de whatsapp

Question : Issa Tchiroma a-t-il un jour de sa vie dit la vérité ?
S'il répond « oui », c'est qu'il ne dit pas la vérité. Les enfants diraient : « c'est qu'il ment ! ». !
S'il répond « non », c'est pareil. Tellement ce grand mytho a habitué son monde aux menteries. L'Evêque de Mamfé qui lui a récemment suggéré de ne pas parler des choses qu'il ne connait pas à la suite de sa ministérielle déclaration sur les vrais auteurs de l'assassinat du prêtre kenyan Cosmas Omboto, en sait un bout sur le grand Issa, fort en gueule devant Allah !



Regardez la vidéo ci-dessus. Regardez surtout le ministre des Sports camerounais se f**tre de la gu**le de son collègue de la Communication qui parle de ce qu'il ne sait pas. Si à la fin du visionnage vous n'êtes pas #Mdr, alors vous vivrez encor e longtemps.

A LIRE AUSSI: Retrait de la CAN: surprenante réaction de Serge Espoir Matomba

Si après le visionnage, et considérant l'accablante décision de la CAF d'il y a 24 heures, vous ne #LOLez pas de honte, alors vous serz fondé de donner rendez-vous à ceux qui s'intéressent à vos funérailles pour après 2021, année de la possible organisation de la CAN(ne sucrée-amère) par le Cameroun, en lieu et place de la Côte d'Ivoire, qui devra pour l'occasion décider, soit de laisser le Conseil Constitutionnel de la CAF déclarer adjudicataire de la 33ème édition de la CAN avec 71,28%, un "pays frère et ami » qui a passé son tour, ou lancer un Programme de Résistance Continentale contre le hold-up footballistique

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter