Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 04Article 565301

xxxxxxxxxxx of Monday, 4 January 2021

Source: actucameroun.com

'Le Cameroun n’est pas une démocratie encore moins une jeune démocratie'

C’est l’analyse de Me Christian Bomo Ntimbane, acteur majeur de la société civile critique.

Dans son message à la nation camerounaise le 31 décembre 2020, Paul Biya, le président de la République du Cameroun, a vanté les mérites de la démocratie dans notre pays. Pour Me Christian Bomo Ntimbane, le pays berceau de nos ancêtres (Cameroun) n’est pas un exemple de ce mode de gouvernement.

« Le Cameroun n’est pas une démocratie encore moins une jeune démocratie. Dans une démocratie, on ne juge pas des marcheurs pacifiques qui appellent au départ ou à la démission d’un Président de la République devant les tribunaux judiciaires pour insurrection, plus est devant un cour martiale », a-t-il indiqué dans une tribune publiée ce lundi 4 janvier 2021.

Macron démissionne

« Demander la fin d’un régime par des mécanismes constitutionnels d’expression pacifiques (marches pacifiques) protégés tant par la constitution camerounaise que les traités internationaux ratifiés par le Cameroun participe des libertés d’expression et d’opinion et ne saurait constituer une infraction. Encore hier en France, les gilets jaunes scandaient dans les rues parisiennes : « Macron démissionne. Macron dégage. Ces manifestations non déclarées par ailleurs n’ont pas entraîné des procès en justice contre les manifestants », a-t-il ajouté.

« La preuve de cette absence de démocratie est ce procès honteux qui s’ouvre demain au tribunal militaire de Bafoussam contre 30 camerounais accusés d’avoir marché pour demander le départ de Paul Biya, le 22 septembre 2020. Surtout que l’on sait que la sentence et leur condamnation ont déjà été prononcées lors de l’adresse à la nation du 31 décembre 2020, où le Paul Biya, chef hiérarchique de la justice militaire qui est un service rattaché à la présidence, a eu à qualifier les faits en lieu et place des juges, qu’il s’agissait d’une insurrection », conclut Christian Bomo Ntimbane.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter