Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 12Article 519985

Opinions of Friday, 12 June 2020

Journaliste: Zona Coker

Le Cameroun est pourri man, je ne vous mens pas – Brenda Biya

C'est quand-même cruel ce que les biyayistes opportunités font vivre aujourd'hui Brenda BIYA du vivant de son père et pendant qu'il est encore à ÉTOUDI. Cette jeune fille vit à peu près ce que les générations de camerounais vivent depuis des décennies sous le régime dictatorial et sanguinaire de son père. Ça a toujours été ça ou pire pour le camerounais lambda. Si tu parles ou si tu lèves un peu la tête, ils t'abattent, ils te laissent mourir en prison, ils t'enlèvent ta nationalité ou ton passeport, ou alors ils te condamnent à l'exil. Pendant que tu y es, les opportunistes atalakutistes applaudissement et demandent même encore une plus lourdes peines pour toi. Pour avoir une place à la mangeoire ou gagner un marché dans le régime de Paul BIYA, il faut être méchant, vicieux, sadique, pervers, sans pitié et sans apathie. Dans ces domaines, la compétition fait rage au pays et tous les coups sont permis pour être récompensé.

Par exemple, c'est Allain Jules MENYE, un diplômé de la SORBONNE et ancien fils de ministre de BIYA qui faisait passer Brenda Biya pour une menteuse et une affabulatrice en manque d'attention qui roule les camerounais dans la farine et les nargue pour se venger. Aujourd'hui nous avons Guilène CHAPUIS qui, il n'y a pas très longtemps, ne tarissait pas d'éloges sur la première dame Chantal BIYA et avait même décidé de créer une association avec Berceau Afrique pour honorer la mère de Brenda Biya. Aujourd'hui dans une publication où elle ne mentionne même pas Chantal Vigouroux BIYA, elle nous annonce que Brenda n'est qu'une enfant gâtée et capricieuse qui gère mal le confinement. Selon ses dires, Brenda Biya fait du chantage à ses bourreaux qui ne doivent en aucun cas céder. Je vous rappelle que madame CHAPUIS est une de ces personnes qui ont le meilleur des deux mondes et qui se permettent encore d'insulter leurs compatriotes au non de Paul BIYA qui ne rêvent que d'un changement qui profite à tous et surtout au camerounais. CHAPUIS a un mari blanc et riche qui offre à elle et à ses enfants une vie de rêve en SUISSE et en FRANCE. Elle a aussi des business basés sur des marchés publics qu'elle gagne dans le gouvernement de Paul BIYA grâce à sa place d'honneur dans le RDPC, le parti au pouvoir. Elle-même a une fille qui est libre de vivre où elle veut pendant le confinement, mais elle ne de gêne pas de demander que la fille de Paul et Chantal BIYA qui a déjà atteint l'âge de la majorité soit séquestrée.

Pendant que les camerounais se battent pour que les choses changent dans notre pays. Tout marche très bien pour les atalakutistes de la république de BIYA. Guilène CHAPUIS qui brandissait son passeport Français devant les caméras à l'ambassade de France pour dénoncer l'ingérence de la FRANCE dans les affaires de son pays le CAMEROUN, recevait en même temps une délégation d'investisseurs Français que son mari lui avait envoyés pour présenter leur projet d'investissement aux ministres de BIYA. Selon les dires de madame CHAPUIS, ses investisseurs ont obtenu un marché pour investir environ 180 milliards dans lesquels elle obtiendra 1% dont près de '1,8 milliards de francs CFA. Ses investisseurs n'attendent maintenant que la fin du confinement pour revenir finaliser les contrats et se mettre au travail. Eh oui, c'est ça le Cameroun, tout est mis en œuvre par les soi-disant BIYAYISTES pour que rien ne change parce que ça leur profite. Nous avons pourtant une diaspora camerounaise capable d'investir dans son propre pays, on préfère donner les marchés aux étrangers. Madame CHAPUIS gesticulait donc devant l'ambassade pour ses propres intérêts, les mêmes raisons qui la poussent aujourd'hui à demander la séquestration de l'unique fille de Paul et Chantal BIYA. Il y'a tout simplement des milliards en jeu.

En tout cas, j'ai demandé à Ferdinand NGOH NGOH, le secrétaire général de la présidence qui est NNANGA comme Chantal VIGOUROUX BIYA de veiller à ce que sa nièce BB soit libre et en sécurité là où son suivi médical sera assuré. J'ai aussi demandé que Franck BIYA montre un peu de compassion envers sa petite sœur de même père. Brenda Biya elle-même dans un échange de message a imploré l'aide son oncle BULU comme son père, MVONDO AYOLO qui est le Directeur du Cabinet Civil de la présidence. Elle dit d'ailleurs qu'elle a déjà essayé de contacter son avocat pour voir ce qu'il y a lieu de faire pour retrouver sa liberté. Je vous rappelle que Brenda BIYA qu'on veut vous présenter aujourd'hui comme une enfant qui ment, manipule et fait du chantage aux adultes, ou une adolescente mal dans la tête et dans sa peau a déjà plus de 22 ans. Elle vivait librement sa vie en occident depuis plus d'un an avant qu'on ne la force de venir se confiner au CAMEROUN. Le piège s'est refermé sur elle à son arrivée. Aurait-elle su ce qui l'attendait à ÉTOUDI, jamais cette jeune fille n'aurait pris ce jet privé pour se rendre à YAOUNDÉ et qui sait ce qu'on lui a dit pour la convaincre. Était-ce quelqu'un d'autre à sa place, on parlerait sûrement d'elle au passé aujourd'hui. Elle est devenue pour eux un témoin très gênant dont ils ne savent pas comment s'en débarrasser alors que le monde entier regarde.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter