Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 26Article 476853

General News of Tuesday, 26 November 2019

Source: Actu Cameroun

Lazare Souop dément avoir rejoint le SDF

L’unique parlementaire du MRC conteste ces « allégations ». Il les qualifie cette rumeur de manœuvre pour le discréditer auprès de son parti.
Voilà des jours qu’une rumeur annonce le départ de Lazare Souop du MRC pour rejoindre le SDF. C’est le Social Democratic Front (SDF), un autre parti de l’opposition. « Enfin. L’honorable Souop Lazare tourne le dos à la secte. L’unique et le seul député du MRC se libère de son gourou et de sa secte pernicieuse le MRC ». Peut-on lire sur de nombreuses publications faites sur Facebook et WhatsApp. Un message accompagné d’une photo sur laquelle l’on peut apercevoir Lazare Souop. Serrant la main de Ni John Fru Ndi, chairman SDF.

« Mes adversaires croyaient me discréditer »

Joints au téléphone par StopblablaCam, l’unique parlementaire du MRC conteste ces « allégations ». « Je n’ai pas démissionné de mon parti pour le SDF. Qu’irai-je faire au SDF ? Je suis du MRC », a-t-il tranché. Ce fake-news « est l’œuvre des marchands d’illusions. De mes adversaires qui croyais pouvoir me discréditer auprès de mon parti et prendre ma place. Ce sont des calculs politique ». A jouté l’ancien maire de Douala III.

« C’est un fake grossier »

Tout comme Lazare Souop, les responsables de MRC démentent « formellement » cette information. « C’est un fake grossier », martèle membre du directoire du MRC. Pour preuve explique-t-il : « ce week-end à Yaoundé, l’honorable Souop a pris part aux travaux de la commission d’investitures des candidats au double scrutin législatif et municipal du 9 février prochain. Il n’a été question d’aucune démission que ce soit ».

Lazare Souop est l’ex-président et fondateur du PPD (Parti du peuple démocrate). Il rejoint les rangs du MRC avec plus de 1.500 militants il y a plus de 6 ans. « Maurice Kamto est une personne et le parti est une idéologie. (…) si le régime met Kamto en prison, il y a encore 100 Kamto dehors. Tant que nous pouvons, nous marcherons jusqu’à ce que les choses soient justes au Cameroun ». Disait l’homme politique dans une interview au journal Le Messager le 26 juin 2019.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter