Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 13Article 527077

General News of Monday, 13 July 2020

Source: L'indépendant n°522

Labogénie : le Dg Jean Moufo auditionné pour vol


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Jean Moufo a récemment été entendu par le procureur de la République pour des faits de détournements.
L’heure des comptes semble avoir sonné, pour le directeur général du Laboratoire national du génie civil (Labogénie).Ayant plaidé apprend-on, pour ne pas être entendu au Secrétariat d’Etat à la Défense en charge de la gendarmerie (Sed), jean Moufo fait l’objet d’auditions dans son bureau. Récemment, il a été aux mains du procureur de la République, suite à une longue enquête pour détournement, entrave, conflit d’intérêt, etc.

Selon des sources proches du dossier, les déboires du patron du Labogénie ne datent pas d’aujourd’hui. L’on se souvient que le procureur de la République, Luc Ndi Ndi, avait signé le 17 octobre 2019, un mandat d’amener contre lui ainsi que l’une de ses collaboratrices dénommée Roseline Simo Djoko. A l’époque, le procureur précisa que ce mandat devait être exécuté par la gendarmerie par «toutes les voies du droit».


En posture de plaignants, l’on retrouvait en bonne place, le ministère public et Dieudonné Bébé Ndi,directeur général de l’entreprise Cdbn-Intercommunautaire. Cette entreprise a été adjudicataire d’un marché relatif à la production de l’«Aggrebind», un produit favorisant la conception et la réhabilitation des voiries et routes à moindre coût au Cameroun. Malgré la livraison de l’«Aggrebind» depuis janvier 2019, le plaignant attend en vain le feed-back du Labogenie pour savoir si son produit est agréé ou non.



Une plainte avait alors été déposée contre Jean Moufo. Le plaignant a par ailleurs’ saisi le ministre d’Etat ministre de la Justice garde des Sceaux (Minjustice) par une correspondance datée du 27 juin 2019. Objet : «Requête aux fins d’intervention de sommer monsieur Jean Moufo, directeur général du Labogenie à produire les résultats des tests en laboratoire du produit Aggrebind qui est une solution idoine pour réduire le coût du kilomètre de route de 300 millions de Fcfa comparé au coût d’un milliard applicable par le ministère des Travaux publics ».


Le Minjustice avait alors réagi, le 14 octobre 2019, en rassurant Luc Ndi Ndi qu’il a saisi le procureur général près la Cour d’appel du Centre pour «diligences appropriées». Ce qui a abouti à un mandat d’amener contre Jean Moufo.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter