Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 13Article 579496

General News of Saturday, 13 March 2021

Source: www.camerounweb.com

La section Rdpc de France veut faire peau neuve

C'est la quintessence d'une correspondance adressée au militant du parti au pouvoir par Jacques Onane

Ci-dessous, l'intégralité de la lettre

Chers Camarades,

A travers les principales articulations de son contenu ,l’édito de Christophe Mien Zok du Journal l’Action , a abondamment explicité les raisons de la nécessité ,de cette opération d’un « nettoyage de fond en comble de l’appareil qui, fort des leçons d’un passé récent, consiste à mettre de l’ordre dans les structures et dans les effectifs des militants avant de procéder au renouvellement des bureaux des organes de base . Les contenants et les contenus ont un besoin urgent de ce grand ménage au regard des mauvaises pratiques antérieures qui pouvaient faire croire que le RDPC était un aux pieds d’argile ».

C’ est donc clair et sans ambiguïtés pour le militant de base qui devrait saisir cette opportunité pour s’inscrire , dans une démarche d’affranchissement et de clarification, en vue de la préparation à de nouvelles perspectives de responsabilités , qui devront obéir à des critères objectifs.

Voilà donc pour nous une grande première , dans cette démarche autocritique, en vue d’améliorer le fonctionnement et le développement de notre formation politique, dont le déploiement à l’étranger (diaspora ) a connu un sérieux ralentissement, au regard des animations et des résultats des années antérieures !

C’est donc , l’occasion cette fois d’emprunter le langage de la vérité, et de sortir des vicissitudes d’hier, et des pratiques insolentes , de quelques responsables de bureaux d’organes de base (fictifs) de l’étranger, qui auront brillé ( nous le réaffirmons)par un mode de fonctionnement intermittent , et réduit à un service minimum pour d’éventuelles astreintes ( notamment certains devoirs de représentation et formalités élémentaires ) pour des postes et des fonctions pour lesquelles, ils s’étaient pourtant engagés, il y a 5 années déjà , en promettant de meilleures perspectives d’avenir, pour les circonscriptions dans lesquelles ils s’étaient présentés !

En revenant aujourd’hui ,sur les tristes observations contenues dans l’édito du Journal de notre Parti, sur des situations antérieures connotant des fragilités et le non-respect de nos textes de base , nous voudrions revenir sur notre souhait exprimé (dans les différentes alertes formulées ), de voir une application rigoureuse de nos statuts ,au cours de cette opération d’assainissement de notre sommier, en vue du renforcement et du dynamisme de notre Parti pour les échéances électorales à venir.

Nos observations ne visent pas à disqualifier les équipes en place , mais à attirer leur attention sur les conséquences de leur éloignement des militants, et du fonctionnement clientéliste pratiqué au mépris du respect de nos statuts et textes de base.

Nous osons donc espérer implication et une participation effectives de tous les militants ,pour l’actualisation et l’établissement des listes de membres de nos organes de base, (des bureaux des cellules en passant par ceux des sous-sections , jusqu’au niveau des sections).

C’est donc avec la conviction et un réel espoir , de mettre fin à ce triste passé , relevant désormais des pratiques et ambiguïtés du passé ,courageusement dénoncées (non-respect des statuts et des textes de base ) rupture des proximités avec les militants de base , fonctionnement pyramidal en autarcie de « clubs d’affinités » et des convenances arbitraires , inadéquation de situations ) par la récente lettre-circulaire de notre Secrétaire Général ,ainsi que l’édito du camarade Christophe Mien Zok qui nous invitent ,à un travail minutieux et transparent ,pour la crédibilité et le renforcement des bases de notre Parti .

En effet , il est désormais clair ,qu’il faut sortir de ce passé , que nous ne saurions longtemps encore entretenir, tant ses conséquences auront été visibles et dommageables !

Quel observateur objectif de la vie et du rayonnement de notre Parti , et quels militants de base pourraient aujourd’hui exprimer un satisfecit , du fonctionnement des organes de base ?

En dépit des mascarades ,des improvisations et habillages de circonstance n’y a-t-il pas lieu d reconnaître que nous sommes bien souvent des coquilles vides , à divers niveaux de représentation de la hiérarchie ?

Dans ces conditions, est-il possible d’être serein , pour les prochaines échéances électorales même si chez nos adversaires la menace n’est pas réelle ?

Ne vaut-il pas mieux, abandonner ces vieilles pratiques malsaines, qui ont fragilisé et affaibli ,nos organes de base à l’étranger , les réduisant à de simples relais d’activités politiques passives ,pour servir des ambitions et les intérêts politiques des initiatives de quelques individus ?

En engageant donc , cette opération de « nettoyage » , de « salubrité » ,de « renforcement » de « rayonnement » ,et de « développement » de notre Parti , dont les militants auront brillé par un timide enthousiasme , et un faible investissement à l’occasion de certaines sollicitations déterminantes.

Certes nous devons tenir compte ,des restrictions liées à la pandémie qui sévit, mais elles ne suffiraient pas à expliquer les nombreuses défaillances observées ou signalées ,en termes de mobilisations ponctuelles, depuis des années bien avant l’avènement de la pandémie .

C’est donc dire ,combien le lancement des prochaines opérations d’actualisation des sommiers de nos organes de base, pourrait ainsi nous aider , à sortir de l’endormissement dans lequel nos instances sont plongées depuis plusieurs années !

Nous osons donc espérer ,que cette relance d’actualisation de nos sommiers effectifs , permettra de vérifier objectivement , ceux de nos organes de base à l’étranger encore actifs, et de clarifier certaines ambiguïtés , perceptibles dans de nombreux bureaux issus des derniers renouvellements

Nous partageons donc ,comme plusieurs autres militants, la nécessité de ce préalable, en cette fin de mandat des bureaux de nos organes de base , afin préparer dans la sérénité les prochaines opérations de renouvellements de nos organes de base à l’étranger.

Notre souhait ardent , est donc que les procès-verbaux ,qui résulteront de ces différentes opérations ,soient respectueux des exigences de nos textes de base ,et de l’esprit de la lettre-circulaire de notre Secrétaire Général.

C’est ainsi ,que nous abandonnerons derrière nous, ces pratiques peu sérieuses et clientélistes bien connues de nos « militants »intéressés).

Et à l’issue de ce travail rigoureux, les problèmes récurrents de logistique et d’intéressement légitimes (reconnaissance, promotion et gratifications diverses) qui sont l’une des explications des dérives ci-dessus décriées, parce qu’ils sont régulièrement invoqués et génèrent de nombreuses subordinations de militants, pourraient ne plus influencer le déroulement et le fonctionnement des prochains bureaux de nos organes de base à l’étranger.

De la considération de cet élément d’analyse, dépendra la sortie de la course à des postes et fonctions de responsabilité, dans les différents bureaux des organes de base

Avec une telle option décisive , et par anticipation, faisons ainsi prévaloir les critères de compétences, de disponibilité, et de capacité de rassemblement, et de convictions pour les conditions et le sélection des candidats dans les bureaux des prochains responsables de nos organes de base.

L’exemple du choix des listes de candidats par des instances hiérarchiques du Comité Central pour les municipales et législatives, réitéré pour les régionales, ne pourrait-il pas servir à clarifier certaines ambiguïtés ?

Sans vouloir préjuger des sommiers en cours d’élaboration, nous invitons tous les militants à participer à la réalisation de la confection de cet important outil de référence sur lequel s’appuie nos instances hiérarchiques.

Jacques Onane
Ancien Président de la Sous-Section RDPC Lille
Martin-Roger Aba’a
Directeur de L’Observatoire des Textes de base du RDPC

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter