Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 07Article 600670

Actualités Régionales of Monday, 7 June 2021

Source: www.camerounweb.com

La résistance de l'Ambazonie face à Biya est plus forte que jamais - Vice-président ambazonien

Yérima Dabney, vice-président de l'Ambazonie Yérima Dabney, vice-président de l'Ambazonie

• La crise anglophone se déroule au NOSO plus de 4 ans déjà

• Le Vice-président des ambazoniens déclare qu'ils sont plus résistants et plus endurants que jamais

• Il a dressé un bilan surprenant sur les dégâts en vie humaine et matériels


Dabney Yerima, le vice-président du gouvernement intérimaire du sud du Cameroun a fait une sortie sur la dernière avancée des séparatistes dans la guerre contre le régime Biya.

Il a déclaré que la résistance du peuple d'Ambazonie face à Biya et ses hommes armés, est maintenant plus forte que jamais.

"Plusieurs ministres du cabinet camerounais ont déclaré que Biya et le Cameroun ont gagné la guerre contre notre nation. Je vous le dis, mon peuple, je ne connais aucune résistance à laquelle on ait prédit l'effondrement du sud du Cameroun ", a déclaré Yerima lors d'une réunion avec ses pairs avant d'ajouter que " Biya, Mukete, Achidi, Fru Ndi, Ngolle Ngolle, Mengot, Fame Ndongo, Issa Tchiroma, Philemon Yang ont dit dès le début de la lutte que le soulèvement Southern Cameroons-Ambazonie ne durerait pas un mois".

Leur prophétie a échoué, précise-t-il en donnant l'exemple du ministre Paul Atanga Nji qui a dit la même chose en affirmant que le chef de l'État Paul Biya, a gagné la guerre contre les Forces de restauration d'Ambazonie. "Mais par la grâce du Dieu Tout-Puissant, notre lutte et votre gouvernement intérimaire d'Ambazonie non seulement ne se sont pas effondrés mais sont devenus plus forts », a déclaré Yerima.



Le vice-président Yerima a insisté sur un point important, un évènement que le régime Biya attend de pied ferme. Il a déclaré que le président Sisiku Ayuk Tabe et le gouvernement intérimaire d'Ambazonie ne se rendraient pas mais continueraient plutôt les combats à Buéa en surmontant tous les obstacles de l'ennemi.


La guerre en zone anglophone selon les sécessionnistes, a déjà fait au moins 40 000 morts, presque tous des civils, des enfants, des hommes et des femmes, assassinés par les troupes camerounaises dans une série d'assassinats ciblés, de massacres organisés et de meurtres par le feu dans plus de 400 villages réduits en cendres. à travers l'Ambazonie.

Le bilan fait par les sécessionnistes parle de plus d'un demi-million de personnes déplacées de force en tant que réfugiés vivant dans divers pays et en particulier dans des camps de réfugiés au Nigeria. "Plus d'un demi-million de personnes sont devenues des personnes déplacées se cachant dans les forêts, les grottes et les collines en raison de déplacements forcés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter