Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 27Article 598819

General News of Thursday, 27 May 2021

Source: www.camerounweb.com

La population de Nkam engage un bras de fer avec leur chef

Le chef Bakai Joseph et son épouse Le chef Bakai Joseph et son épouse

•Les habitants de Massoumbou veulent que le Minat leur change de chef.

•Des actions ont été menées au ministère, mais sans résultat.

•Les populations dénoncent une connivence des autorités avec le chef.


Les habitants de Massoumbou, un village situé dans l'arrondissement de Yabassi département du Nkam ne veulent plus de leur chef, dont les responsabilités ont établies dans une grave affaire judiciaire.

Pire, le chef de ce village, malgré les condamnations par la justice pour une affaire d'assassinat et condamné pour abus de fonction par le tribunal de première instance de Yabassi, continuerait de diriger le village malgré tout.

'Les populations du village Massoumbou dans l'arrondissement de yabassi département du Nkam sont en colère contre le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji. Elles ont adressés une correspondance à ce ministre en date du 15 octobre 2020 à l'effet de demander la suspension de leur chef Sa Majesté motif Bakai Joseph chef du village Massoumbou motif pris de ce qu'il est inculpé dans une affaire d'assassinat et condamné pour abus de fonction par le tribunal de première instance de Yabassi. Mais Atanga Nji en complicité avec le préfet du département du Nkam a décidé de protéger le chef contesté. Le préfet menace actuellement les populations', écrit le lanceur d'alertes Boris Bertolt à ce sujet.

Tout comme Massoumbou, plusieurs villages et autres collectivités du Cameroun souffrent de ce phénomène de chefs illégitimes et contestées par les populations.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter