Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 02Article 585658

General News of Friday, 2 April 2021

Source: www.camerounweb.com

La police disperse des employés de Fokou en train de manifester pour leurs droits

Dans une nouvelle alerte lancée par le journaliste politique Boris Bertolt, l'on apprend que la police a fait irruption dans les usines du milliardaire Bernard Fokou où des employés en colère exprimaient leur ras-le-bol.

'Depuis hier matin les employés ont arrêté la production réclamant leur droit et avantages liés à leur poste. Ils dénoncent par exemple l’absence d’assurance maladie, les primes, les mauvais salaires, etc... des conditions sauvages d’exploitation. Les patron de la société ont fait appel à la police qui est arrivé à 23h45 et a disperse violemment Les grévistes. Finalement le directeur et le fils de Fokou ont également fuit', écrit Boris Bertolt.

'Certains employés ont été arrêtés et le fils du patron avec tout le mépris a affirmé que les doléances des employés n'avaient aucune base juridique et qu'il “ pissent dessus “ et que les employés devraient se mettre au travail et il dialoguera après si il veut. Les Aciéries du Cameroun est une entreprise où la masse salariale n’atteint pas 10 millions Fcfa mais qui fait 1,5 milliards de bénéfice pas mois avec des expatriés ayant 20fois le salaire des nationaux faisant pourtant le même travail. Les nationaux sont sans couverture médicale et sociale. Une entreprise industrielle classé A à haut risque qui est encore une SARL avec plein d'employés fictifs.
Dans cette entreprise après 22 ans de bons et loyaux services certains touchent encore 50 000 FCFA', ajoute le lanceur d'alertes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter