Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 18Article 580864

General News of Thursday, 18 March 2021

Source: www.camerounweb.com

La liste des actions de Kamto en faveur du régime dévoilée par un cadre du PCRN

Dans le but d'éclairer le peuple camerounais sur celui qui est vraiment le prof Maurice Kamto, Olson Bao, le Vice-président du PCRN a publié un liste des actions commises par Maurice Kamto depuis le début de sa carrière. Des actions qui, veut-il insinuer, ont contribué et contribuent de renforcer le régime.

VOICI LA LISTE DES ACTIONS

1990: Maurice Kamto dirige la plate-forme qui soutien John Fru Ndi

1997: Maurice Kamto participe aux Meetings du RDPC à Douala et dans les Hauts Plateaux.

1999: Maurice Kamto est nommé Doyen de la faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Yaoundé 2 par Paul BIYA

2004: Maurice Kamto est nommé Ministre délégué auprès du Ministre de la justice Garde des Sceaux par Paul BIYA

2006: Maurice Kamto est choisi par Amadou Ali et nommé par Paul BIYA pour diriger les opérations de rétrocession sur la presqu’île de Bakassi.

2007: Maurice Kamto est dans la commission du Code Penal qu’il juge aujourd’hui liberticide

2008: Maurice Kamto participe à la modification de la Constitution de 1996 qui fait de Paul Biya Président à vie.

2009: Maurice Kamto est dans la commission de la révision du Code électoral pourtant le SDF se battait pour avoir un code consensuel, Maurice Kamto a dit NON.

2012: Maurice Kamto trouve le Code électoral acceptable et accuse l’opposition de trois incapacité:
- incapacité à mobiliser
- incapacité à convaincre
- incapacité à se renouveler

Et décide de prendre la tête d’une nouvelle opposition qui ne pleurniche pas sur le Code électoral et sur l’administration mais qui défend le peuple dans la légalité constitutionnelle et le respect des institutions
2013: Avec ce Code électoral qu’il trouve acceptable et normal, il se lancera au Municipales et Législatives. En personne il sera candidat à la législative de la circonscription du Mfoundi. Il sortira de là laminé, mais ne fera aucun recours car pour lui l’élection était crédible et sincère parce que son parti s'en sort de cette élection avec un député et 19 Conseillers municipaux

2018: Malgré l’instabilité sécuritaire dans l’Extrême-Nord, l’Est, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, avec le Code électoral qu’il a toujours traité d’acceptable, avec ELECAM de 2018, Kamto Maurice est allé à l’élection présidentielle où il a obtenu 14% des suffrages valablement exprimés.

Fin 2018: Kamto Maurice entre en guerre conte le Code électoral jadis acceptable, contre le Conseil Constitutionnel qui jusqu’ici les décisions étaient des Dogmes, contre ELECAM qui était transparent en 2013.

Début 2019: Kamto ne croit plus aux Lois et aux institutions de la République. Il prend le chemin de la Rue Publique et de l’Insurrection.


Fin 2019: Maurice Kamto retrouve le bon sens républicain et invite ses troupes à se mobiliser pour les municipales et législatives de 2020...car la politique de la chaise vide n'a jamais payé !

Début 2020: les camerounais ne montrent pas beaucoup d’enthousiasme à se porter candidats à ces deux scrutins sous la bannière di MRC pourtant il avait invité tous les camerounais à postuler avec le MRC.

Fin 2020 : Echec total des marches et d'insurrection.

Début 2021: Face à cette sévère réalité, il fera machine arrière et renonça à l’insurrection et recommença à devenir républicain afin de préparer la prochaine Présidentielle.

Nous avons le devoir d'éclairer le peuple camerounais.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter