Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 11Article 618061

Actualités of Saturday, 11 September 2021

Source: www.camerounweb.com

La lettre de Paul et Chantal Biya à la famille d'Amobé Mevegué

Paul et Chantal Biya écrivent à la famille d'Amobe Paul et Chantal Biya écrivent à la famille d'Amobe

• Paul Biya vient d'écrire à la famille d'Amobe Mevegue

• Dans sa lettre le chef de l'Etat et sa femme ont exprimé leurs condoléances

• Amobe Mevegue est mort le 8 septembre dernier


72 heures à peu près après la mort de leur fils, parent et époux, la famille d'Amobé Mevegue a reçu une lettre du Chef de l'Etat camerounais, exprimant toute ses condoléance et celles de son épouse.

"Avec la disparition de Amobe Mevegue, le Cameroun vient de perdre une fois de plus, en France un fils talentueux très attaché à sa patrie et l'Afrique, un militant très engagé pour son rayonnement. Je vous adresse en cette douloureuse circonstance, ainsi qu'à sa famille et à la communauté artistique afro-mondiale, mes sincères condoléances. J'y associe la compassion émue de mon épouse", écrit Paul Biya dans la lettre adressée à la famille d'Amobe Mevegue.


C'est dans une publication sur sa page Facebook que les Camerounais ont appris la disparition d'Amobé Mevegue.

"C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons qu'Amobé est parti rejoindre ses ancêtres. Il laisse derrière lui un grand vide", lit-on sur la page Facebook du promoteur de télévision.

Le fondateur de la chaîne de télévision Ubiznews Amobe Mevegue était au Cameroun il y a quelques semaines pour assister aux obsèques de sa mère. Très attaché à ses origines, le présentateur de France 24 et grand défenseur des cultures africaines s’est soumis aux rites ancestraux de sa communauté.

Dans les images qu’il a publiées sa page Facebook, Amobe Mevegue a été aperçu avec une cane à la main assis parmi des femmes qui tenaient des feuilles. Il a tenu à rendre hommage à sa mère qui a su donner de l’amour à tous ses enfants.

«Hommage dans mon village Nkolbogo à proximité de Yaoundé en pays Eton, Fang, Beti du Kamerun. Infinie gratitude à toi Madame "Patriarche", Mévégué née Ebogo, pour l'amour absolu que tu as donné à Tous tes enfants. Ton fils Amobé», a-t-il publié.







Rejoignez notre newsletter!