Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 01Article 585523

General News of Thursday, 1 April 2021

Source: Actu Cameroun

La lettre d’Atanga Nji aux églises de réveil n’est pas d’actualité - Emmanuel Nkom

Membre du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), il critique la dernière sortie du ministre de l’Administration territoriale sur la gestion du Covid-19 au Cameroun.



Ce jeudi 1er avril 2021, Hervé Emmanuel Nkom est l’invité de la matinale d’Abk radio, un média privé émettant depuis Douala au Cameroun. Le cadre politique du Rassemblement démocratique du peuple camerounais, est longuement revenu sur la dernière sortie du ministre de l’Administration territoriale, qui demande aux gouverneurs de région de fermer les églises qui ne respectent pas les mesures barrières dans la lutte contre le coronavirus.

« Concernant la lettre de Paul Atanga Nji, j’ai été troublé. La lutte contre la Covid-19 est nationale mais je pense qu’elle doit être impersonnelle et générale. La lettre du ministre était sur mesure et s’adressait à un certain type d’église. Quant à la réponse de la mission évangélique, je la trouve modérée et tempérée mais elle n’est pas d’actualité », a déclaré l’homme politique.


Amadou Valmouké

Ce cadre du Rdpc le parti au pouvoir, a aussi au cours de l’émission donné son avis sur la dernière lettre ouverte de l’ancien directeur général de la télévision publique au Cameroun. « La lettre d’Amadou Valmouké adressée à Laurent Esso est d’une violence littéraire inouïe, mais elle pose un certain nombre de questions. Les prisonniers ont droit aux meilleur traitements en ces temps de covid-19 », a-t-il indiqué, avant de souligner que le ministre de la Justice n’est pas le problème.

« Ce n’est pas Laurent Esso qui envoie les gens en prison, ce sont leurs faits ! Il est responsable de l’appareil judiciaire mais c’est l’Etat que nous devons interroger sur les conditions de détention », a poursuivi Hervé Emmanuel Nkom.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter