Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 19Article 581272

General News of Friday, 19 March 2021

Source: 237actu.com

La gifle de Paul Biya au Commissaire Mouen Mouen

Il est tombé les quatre pieds en l'air. Il paye le prix du zèle, du mercantilisme, de l'incompétence et de l'arrogance. Il vient d'être éjecté de Mfou et déposé à Kerawa dans l'Extrême Nord du pays, où Boko Haram bat son plein. Le décret présidentiel nommant un nouveau Chef dans cette unité de police l'a royalement ignoré. Le nouveau commissaire de sécurité publique de Mfou arrive là, en remplacement de Nkolo Thomas Claude, relevé de ses fonctions. Le commissaire Mouen Mouen n'a même pas été cité par le chef de l'État. Les populations sont dans la joie et l'allégresse et disent merci à Paul Biya et à Mbarga Nguelé.

C'est la joie et l'allégresse depuis hier soir au sein des populations de la ville de Mfou, Moto-taximen, transporteurs, commerçants... ont pratiquement fait le tour de ville en chantant des louanges au président Paul Biya et à son illustre collaborateur, Martin Mbarga Nguelé Délégué Général à la Sûreté nationale. Selon un moto-taximan à qui nous avons rendu notre micro, "L'Activateur, cher grand frère, dans tes bombardements, dis au président Paul Biya que nous les moto-taximen sommes contents de lui. Il est notre père et il a écouté nos pleurs. Enfin Mouen Mouen est parti. Dis aussi merci de notre part, à Martin Mbarga Nguelé. Je sais qu'ils te lisent, ils vont lire". Au tour de cet autre commerçant, "Enfin, le commissariat de Tampy est délivré d'un escroc, un imposteur qui a passé son temps à se faire de l'argent sur notre dos, au lieu de nous protéger, nous et nos biens". Ce transporteur on ne peut plus érudit déclare: "Voilà donc les conséquences d'un homme assis sur une fesse, mais qui manifeste un excès de zèle et de l'incompétence. Il ne saurait être maintenu à ce poste ici".

Une chose est claire, le départ du commissaire Mouen Mouen de Mfou, sonne comme une frappe chirurgicale, une affectation disciplinaire qui délivre le commissariat de sécurité publique de Mfou. Le commissaire Mouen Mouen est désormais appelé à servir au commissariat spécial de Kerawa dans l'Extrême Nord, où Boko Haram bat son plein. C'est lui qui sera chargé de faire le "congossa" laba. Tanpis s'il est encore maladroit, car ça tire à balles réelles de ce côté-là.

S'il avait très bien travaillé à Mfou, s'il avait été moins zélé, moins mercantile et moins incompétent, il aurait été confirmé. C'est le cas du Commissaire divisionnaire Ngah Didier qui a été confirmé à la tête de la délégation régionale à la sûreté nationale pour le Centre. C'est aussi le cas de plusieurs chefs d'unités qui l'ont mérité et promu partout ailleurs. Il est d'ailleurs arrivé là par des méthodes dit-on, dolosives. Mbarga Nguelé aurait été trompé par certains collaborateurs véreux qui n'avaient qu'un objectif, débarquer le commissaire Nkolo Thomas Claude, ce brillant chef d'unité qui a su inculquer la sécurité publique dans les méninges des populations autochtones à Mfou. Du 08 Février 2008 au 10 Janvier 2020 quand il fut débarqué par un message porté tel gens mal propre, Mfou se portait très bien. Tout a dégénéré dans la ville après le départ de Nkolo Thomas Claude et surtout, avec l'arrivée de Mouen Mouen, ce fieffé incompétent et mercantiliste impénitent qui paye le prix de son arrogance et du zèle. Paul Biya n'aime pas ça !

Selon l'arrêté du 18 Mars 2021 portant nomination dans les services Extérieurs de la délégation générale à la sûreté nationale, le Commissariat de sécurité publique de Mfou sera désormais dirigé par BENGONO BENGONO Jean-Michel, Commissaire de Police, précédemment 1er Adjoint au Commissaire Spécial du Boyo à Fundong, en remplacement de Monsieur NKOLO Thomas, relevé de ses fonctions. Le nom du commissaire Mouen Mouen n'est même pas cité comme remplacé. Paul Biya ne le connaissait même pas. Le 1er Adjoint au Commissaire c'est désormais TAGNE François d'Assise, Commissaire de Police, précédemment en service à la Délégation Générale à la Sûreté

Nationale, en remplacement de Monsieur NGUIFFO Jean Pierre, appelé à d'autres fonctions. Même le premier adjoint de Mouen était méconnu par le décideur central. Le 2ème adjoint au Commissaire c'est MBEZE ENGOZO'O Jeannette Flore, Officier de Police de 2ème grade, précédemment en service à la Délégation Régionale de la Sûreté Nationale du Centre, en remplacement de ZONGO Léa, appelé à d'autres fonctions.

Ceux qui viennent là seront officiellement installés et présentés aux populations de la ville Mfou qui s'apprêtent à les accueillir chaleureusement et à se soumettre à leur autorité. Aussi faudrait-il qu'ils fassent leur travail et rien que leur travail. ABÎMTÉ !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter