Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 04Article 565274

General News of Monday, 4 January 2021

Source: BORIS BERTOLT

'La fille de Kontchou Komegni est décédée par manque d’oxygène à Yaoundé'

Cette précision sur le causes du décès de la fille de Kontchou KOMEGNI vient d'être apportée par le lanceur d'alertes Boris Bertolt.

Dans sa confidence, il précise que "sur les 4 véhicules oxygénés que compte l’hôpital, trois sont hors service et l’un ne peut pas être libéré dans l’immédiat". LECTURE.

La situation est difficile dans les hôpitaux camerounais en plein COVID 19. Nous sommes à la limite de la catastrophe. Pas d’oxygène à l’hôpital Laquintini de Douala et l’hôpital Jamot et central de Yaoundé. Les décès s’accumulent.

L’un des derniers cas en date est le décès de la fille de l’ancien ministre, Augustin Kontchou KOMEGNI. Elle s’appelait: Laure Monthe Kontchou. Elle était arrivé au Cameroun le 21 décembre 2020 et était médecin pédiatre en Italie. Elle est décédé le 24 décembre 2020 au CHU de Yaoundé.

En effet, Laure Kontchou tombe malade et se fait acheminer au centre des urgences près de l'hôpital central de Yaoundé. Mais sur place il n’y a pas d’oxygène. On lui demande de se rendre au CHU ou à l’hôpital militaire.

La famille la transporte rapidement au CHU. Le seul hôpital qui a de l’oxygène. La prise en charge est lente parce que sur les 4 véhicules oxygénés que compte l’hôpital, trois sont hors service et l’un ne peut pas être libéré dans l’immédiat.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter