Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 15Article 562646

General News of Tuesday, 15 December 2020

Source: Cameroon Info

La dictature du RDPC s’est durcie - Me Lavoisier Tsapy

L’opposant dénonce la séquestration de Maurice Kamto pendant 78 jours. Il croit que le leader du MRC est victime de la loi portant répression des actes de terrorisme adoptée en 2014.
Me Lavoisier Tsapy est convaincu que c’est la loi portant répression des actes de terrorisme adoptée en 2014 qui était appliquée à Maurice Kamto lorsqu’il a été empêché de quitter sa résidence à Yaoundé pendant 78 jours cette année. L’avocat, militant du Social Democratic Front, a fait cette déclaration au cours du programme d’Equinoxe Télévision «Droit de Réponse» édition du 13 décembre 2020.

«En 2014 le pouvoir a donc introduit la loi sur le terrorisme. Les députés SDF n’ont jamais voté cette loi. Ils ont quitté la salle quand il a fallu voter cette loi. Ils avaient tellement protesté. Le Barreau du Cameroun aussi. Pour dire qu’on ne peut pas accepter qu’aujourd’hui, les marches et les manifestations pacifiques qui sont une variante de la liberté d’expression protégée par la Constitution de notre pays soient passibles de la peine de mort. Et le professeur Maurice Kamto aujourd’hui subit les affres de cette loi. Vous allez vous rendre compte que sa séquestration n’a aucune base juridique», déclare le juriste.

Me Tsapy ajoute que des militants du MRC, qui «pour beaucoup» n’ont pas marché, ont été arrêtés parce qu’ils sont des leaders du MRC. Il s’étonne de savoir qu’ils ont été traduits devant le tribunal militaire. «C’est une situation grave. La dictature du RDPC s’est durcie. Elle s’est durcie en mettant la justice camerounaise entre parenthèses avec pour objectif la conservation ad finitum du pouvoir. C’est-à-dire qu’ils pensent qu’ils doivent rester au pouvoir même s’il faut pour cela tuer tous les Camerounais», croit-il. Il termine son propos en se retournant vers le professeur et militant RDPC Pascal Messanga Nyamnding, également sur le plateau de «Droit de Réponse». «Les Camerounais ne sont pas dupes professeur Messanga. Votre fin est proche. Il ne faudra pas beaucoup de temps. Le RDPC va être balayé de la scène politique», lâche-t-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter