Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 24Article 557779

General News of Tuesday, 24 November 2020

Source: camer

La démarche sexocratique des Amazones du MRC vise à déverrouiller l'espace public

Le politologue Siméon Roland Nkodo Mveng fait une lecture épistémologique et anthropologique sur la manifestation des femmes du MRC ( Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) conduites par leur présidente Me Awasum Mispa, dans la matinée du samedi 21 novembre dernier, devant le domicile du Pr Maurice Kamto pour demander la libération de ce dernier, assigné depuis le 21 septembre 2020. L'intégralité du texte:

"Dans l'anthropologie culturelle de la malédiction et du fétichisme en Afrique,le nudisme ciblé, loin de toute parade exhibitionniste et de tout présentisme de séduction est, une projection de sortilège, d'envoûtement et de malchance.

Pour les amazones du MRC, c'est une ultime forme de contestation politique qui dépasse les réquisitions morales de la pudeur publique pour investir les structures de sens de l'indignation démocratique, de la scandalisation de la gouvernance et de la dramatisation de l'ordre gouvernant et du régime des libertés et droits de manifestation au Cameroun.

La démarche stratégique de cette sexocratie revendicative et de cette pornocratie libérale vise non seulement à déverrouiller l'espace public des mobilisations collectives au moyen d'une arme non conventionnelle (le sexe).

Mais également, de par sa cristallisation médiatique à l'heure des réseaux sociaux numériques à provoquer une onde de choc paradiplomatique dans les centres décisifs de commandement des anciennes colonies dans un contexte international marqué par la montée en puissance du féminisme radical."

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter