Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 09Article 578587

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 9 March 2021

Source: Actucameroun.com

'La décolonisation ne dépend plus du colon mais de nous-mêmes colonies'

Ancien maire de la commune d’arrondissement de Yabassi dans le Nkam, région du littoral Cameroun, cet homme politique lance un vibrant appel aux africains pour une véritable révolution de la pensée.
C’est une triste réalité dans le continent berceau de l’humanité (Afrique). Près de 60 ans après les indépendances, nombreux sont les africains qui gardent encore les tares de la colonisation. Pour le président de l’Alliance Républicaine, il faut une grande remise en question de l’africain. Pour ce parti politique qui promeut, la liberté, la dignité et le patriotisme, la décolonisation dépend de nous et pas des autres.

« La décolonisation ne dépend plus du colon mais de nous-mêmes colonies complexées à ce jour. La première marche de la décolonisation, liberté, indépendance, souveraineté, sécurité, sûreté et autonomie de nos nations commence par la prise de conscience que les autres nations ne consomment pas nos repas, ne fréquentent pas nos restaurants, snacks et commerces etc … », a écrit l’ancien maire de la commune d’arrondissement de Yabassi. C’est dans le département du Nkam, région du littoral Cameroun.

Réciprocité économique
L’ancien militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), vante par ailleurs le principe de réciprocité économique. Il croit que plusieurs africains doivent cesser de consommer les produits venus d’ailleurs et opter pour une préférence nationale. C’est selon lui, le seul gage pour procéder à une véritable décolonisation de nos mentalités. L’homme politique affirme d’ailleurs que cette décolonisation commence dès maintenant.



« Afin de leurs appliquer la réciprocité économique, commerciale, sociale et culturelle dans nos habitudes et attitudes de consommation au quotidien. Alors saches le désormais, la véritable décolonisation commence par toi et maintenant ! », a écrit Jacques Maboula Mboya, sur sa page Facebook.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter