Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 02 28Article 457440

General News of Thursday, 28 February 2019

Source: theeastafrican.co.ke

La crise au Cameroun anglophone 's'aggrave'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La crise humanitaire dans le nord-ouest et le sud-ouest camerounais anglophones, une région agitée, continue de s'aggraver en raison de la recrudescence des personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays, selon un nouveau rapport.

La violence a secoué les deux régions depuis la fin de 2016

Selon la dernière matrice de suivi des déplacements ( DTM ) de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), il y avait plus de 444 000 personnes déplacées à cause de la violence, l'insécurité accrue réduisant l'accès déjà limité aux populations touchées.

L'augmentation du nombre de déplacés internes a également eu un impact sur les communautés d'accueil qui ont dû partager leurs nouveaux moyens et services sociaux de base avec les nouveaux arrivants, selon les Opérations européennes de protection civile et d'aide humanitaire.

Assistance alimentaire

Selon le rapport, les principaux besoins des populations déplacées comprennent le logement, l'assistance alimentaire, la protection et l'accès à la santé et à l'éducation.

Outre les personnes déplacées à l'intérieur du pays, plus de 32 600 autres Camerounais ont fui la frontière et ont été enregistrés au Nigéria en tant que réfugiés. Plusieurs d'entre eux ont été exposés à des dangers variés, notamment à l'insécurité alimentaire, ajoute le rapport.

La crise au Cameroun anglophone a débuté par une grève d'avocats et d'enseignants en 2016, mais a déclenché un conflit armé interne en 2017 lorsque les séparatistes se sont unis et ont symboliquement proclamé l'indépendance de l'État d'Ambazonie, comprenant le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter