Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 18Article 590545

General News of Sunday, 18 April 2021

Source: www.camerounweb.com

La campagne « Je veux ma CNI » du PCRN s’intensifie

Le parti de Cabral Libii a adressé la semaine dernière deux courriers au Délégué General à la Sureté Nationale et au chef du centre de production des titres identitaires, dont voici la synthèse.


1- S'AGISSANT DU COURRIER ADRESSÉ AU DGSN

Nous avons attiré son attention sur la difficile collaboration de certains de ses agents en bout de chaine. Le cas de ceux qui sont en charge de la distribution des cartes, mais qui considèrent que le service aux usagers est facultatif, a été présenté avec les risques de tensions que cela comporte.

Néanmoins, certains agents de police nous ont approchés suite au relai des plaintes des usagers sur facebook. Après avoir reconnu la négligence de certains de leurs collègues, ils ont appelé notre attention sur la surcharge de travail qu'ils ont désormais, due aux livraisons de CNI en grand nombre depuis quelques semaines.

A cet effet, dans le même esprit citoyen qui a guidé la campagne jeveuxmaCNI ,nous avons proposé au DGSN de mettre à la disposition des services de distribution des CNI , des groupes de bénévoles constitués par nos soins.
Ces derniers travailleraient dans tous les postes d'identification des chefs-lieux de Région, pour une durée de 30 jours ouvrables.

Leurs missions seraient de :

●Recevoir les usagers ;
●Fouiller les cartes pour les leur remettre contre décharge;
● Leur expliquer poliment qu'elles ne sont pas disponibles le cas échéant.
Les activités de ces bénévoles seraient naturellement supervisées par les chefs des unités visées.

2- S'AGISSANT DU COURRIER ADRESSÉ AU CHEF DU CENTRE DE PRODUCTION DES TITRES IDENTITAIRES

●Nous avons rappelé les retards de production des CNI ;
●Les difficultés liées à l'acheminement des CNI depuis le centre de production ;
●Le caractère complètement flou de certains renseignements donnés sur le site internet de la DGSN ;
●L'absence d'indications précises concernant les procédures de recours, en cas de problème dans un dossier ;
●La nécessité de mettre en place à court terme des postes d'identification et de distribution mobiles de CNI, pour les zones très reculées
●L'urgence pour la DGSN de proposer une réforme sur la loi qui régit la double identité.

En effet, au regard du grand nombre de citoyens en situation de double identité, d’importants acquis seraient compromis si la rigidité de la loi leur est systématiquement appliquée. Les risques de répercussions sur les carrières, sur les actes de naissance des enfants des personnes visées, et même sur l'intégration sociale sont très élevés. Une réforme visant à assouplir les sanctions relatives à la double identité, nous paraît donc plus réaliste et inévitable.
Pour chacune de ces préoccupations, nous avons proposé des solutions.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter