Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 03Article 595156

General News of Monday, 3 May 2021

Source: www.camerounweb.com

La BAD et le PDCVEP lancent le Projet de Développement des Chaines de Valeurs de l’Élevage et de la Pisciculture (PDCVEP)

Ce projet vient d’être officiellement lancé par le gouvernement camerounais dans l’optique du développement de l’entrepreneuriat et des emplois jeunes dans les domaines pastoral et halieutique.



Contribuer de manière inclusive à l’amélioration de la santé alimentaire et nutritionnelle et à la réduction de la pauvreté dans les zones d’intervention à travers l’entrepreneuriat et les emplois jeunes. Tel est l’objectif principal de l’ambitieux projet que le gouvernement vient de lancer officiellement en grande pompe, le 22 avril dernier à Yaoundé. Au nom du gouvernement camerounais, le Dr taiga, ministre de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales, qui était accompagné pour l’occasion de plusieurs collègues membres du gouvernement, des partenaires techniques et surtout du représentant résident du principal partenaire financier, à savoir : la BAD vient donc de donner le top départ d’une aventure qui participera au développement économique du pays, tel que prescrit dans la SND30. C’est donc un ambitieux projet mis en place par le gouvernement et ses partenaires qui couvrira les 10 régions avec pour bénéficiaires: Les éleveurs, les pisciculteurs, les producteurs et vendeurs d’intrants, les commerçants, les femmes, les diplômés de l’enseignement supérieur, les coopératives, les PME et les jeunes diplômés impliqués et qui désirent se lancer dans ces filières et disposant d’un plan d’affaire bancaire.

Pour y arriver, ce projet innovant qui prend en compte le caractère social avec l’approche genre prendra en compte trois composantes, à savoir : le développement des infrastructures nécessaires à la mise à niveau des filières ; le renforcement des capacités des acteurs des trois filières ; la coordination et la gestion du projet. Pour un coût de 99,27 millions d’euros (dont 84 millions de la BAD) soit environ 65 milliards de FCFA, il s’étendra sur une période de cinq ans et contribuera par ailleurs à renforcer la productivité et la compétitivité des filières bovines, porcines et piscicoles. À cet effet, le PDCVEP entend mettre à la disposition des bénéficiaires certaines facilités telles que la disponibilité des races bovines et porcines de fortes performances génétiques ainsi qu’une bonne alimentation des animaux et des poissons. C’est donc une initiative qui s’inscrit dans la détermination du gouvernement à réduire les importations des produits halieutiques et à encourager le made in Cameroon. En plus, avec ce projet, fruit de la coopération entre le Cameroun et la BAD, un certain nombre d’infrastructures permettant de faciliter l’accès à l’abattage, et à l’écoulement des produits issus du développement de ces filières seront construites. Enfin, le PDCVEP qui réunit plus d’une dizaine de partenaires (FEICOM, IRAD, CNPS, ANOR, FAO…) et qui constitue un véritable levier de croissance économique, de source de revenus et d’emplois compte accompagner les établissements de microfinance et les banques commerciales par la mise en place de mécanisme de garantie et de refinancement pour accroître l’offre et l’accessibilité au crédit, gagent de la sécurité alimentaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter