Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 02Article 502822

General News of Thursday, 2 April 2020

Source: 237online.com

'L'ultimatum de Maurice Kamto à Paul Biya expire dans 48 heures

Le leader du MRC, Maurice Kamto, a adressé au chef de l’Etat, un ultimatum de 07 jours, l’invitant à s’impliquer personnellement dans la gestion de la crise sanitaire du Covid-19.

Cet ultimatum entre à expiration théoriquement dans 48 heures, et Paul Biya ne s’est toujours pas exprimé jusqu'ici,. Il a en outre instruit à ses proches collaborateurs, un certain nombre de mesures.

Le silence, Paul Biya en est coutumier. C’est même « l’un des principaux axes de sa stratégie depuis quarante ans», confie à radio France Internationale (Rfi) un observateur de la vie politique camerounaise. Mais en pleine épidémie de coronavirus et alors que tous ses homologues des pays voisins sont en première ligne, le fait que Paul Biya délègue les annonces concernant la riposte au Covid-19 à son Premier ministre suscite la polémique. « Où est Paul Biya ? Le pays est-il gouverné ? », S’est interrogé Maurice Kamto.

L’opposant radical a prévenu que « le peuple sera en devoir de constater sa défaillance et d’en tirer toutes les conséquences politiques», si Paul Biya, passé cet ultimatum de 7 jours, ne s’est pas adressé aux Camerounais, en annonçant des moyens de financement pour les ménages et les entreprises face à la crise du Covid-19.

La sortie de Maurice Kamto a mis en ébullition tout le sérail. Des propos « honteux », a écrit Grégoire Owona, secrétaire général adjoint du RDPC sur Facebook, accusant Maurice Kamto d’utiliser le « coronavirus comme munition politique».

« Paul Biya n’est pas un autocrate, il sait déléguer et a donné des instructions précises», s’est expliqué pour sa part Jacques Fame Ndongo, secrétaire à la communication du RDPC, dans un argumentaire de six pages.

Le Minsesup a par ailleurs rappellé à Maurice Kamto que Paul Biya s’est exprimé sur la pandémie sur son compte Twitter le 17 mars.

Samuel Dieudonné Moth a qualifié de « gesticulation » l’ultimatum de Maurice Kamto. « On ne peut menacer quelqu’un dans une république. D’ici quatre jours, on verra ce qui va se passer, si jamais le Président de la République ne parle pas. J’appelle l’ultimatum lancé par Maurice Kamto, de la gesticulation… Il s’agit d’une pandémie qui ne fera pas de tri à l’intérieur d’une scène politique », a déclaré le député RDPC sur ABK radio mardi passé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter